Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel Lerond
  • : Libre opinion sur les questions d'actualité en environnement et développement soutenable
  • Contact

Profil

  • Michel Lerond
  • Ecologue et essayiste. Dans notre pratique professionnelle, nous avons pu contribuer, notamment, à un meilleur accès à l’information sur l'environnement.

Recherche

Catégories

21 avril 2015 2 21 /04 /avril /2015 07:38

Il était une fois… C’est comme cela que commencent les contes, ou les histoires vraies qui ressemblent à des contes, à moins que ce ne soit une histoire un peu sombre. Il était une fois donc, un haut responsable d’un grand pays (presque 1,3 milliard d’habitants), en l’occurrence M. Narendra Modi premier ministre indien, fut reçu par le président de la République française pour annoncer la vente de 36 Rafale. « Excellente nouvelle pour l’industrie française de l’armement, pour l’économie tricolore et pour l’emploi. » Après la vente de 24 Rafale à l’Egypte, voilà un gros succès pour l’entreprise Dassault Aviation dont tout le monde se réjouit. Concerts de louanges dans les médias, satisfaction du monde du travail et de la Bourse où les actions de Dassault Aviation augmentent de près de 3 %.

Ce 11 avril 2015 fut quasiment une journée historique. Le chef de l'État français « a rendu un vibrant hommage aux qualités du Rafale, à ses technologies, à sa «flexibilité» d'emploi ainsi qu'au savoir-faire des 500 entreprises sous-traitantes, des 7 000 techniciens, compagnons engagés sur le programme ». La plus grande des qualités de l'avion de combat français est sans doute l’ultrapolyvalence en étant capable de remplir plusieurs missions : défense aérienne, reconnaissance, attaque de précision air-sol et air-mer, missions nucléaires…

Seuls bémols à cet enthousiasme débordant : certains militaires et médias indiens s’étonnent de cette « petite commande » alors que les besoins seraient plutôt de 130 appareils ! Et puis il y a au contraire quelques journalistes indiens, un peu grincheux, qui tiennent à rappeler que l’Inde a d’autres urgences, souffrant de quelques pénuries d’eau, d’alimentation et d’énergie, entre autres…

Mais comme annoncé, un conte peut aussi ressembler à une histoire sombre. En effet, le même jour, en l’Hôtel de Région à Rouen madame Nicole Notat, ancienne responsable syndicale, donnait une excellente conférence pour l’Académie des Sciences, Belles Lettres et Arts de Rouen, sur le thème de la RSE (Responsabilité Sociétale et Environnementale) de l’entreprise. Discours très construit, volontaire, généreux et optimiste qui laisse augurer d’évolutions positives vers le développement soutenable.

Mais au fait, à quoi ça sert un Rafale ? A tuer qui ? Des mouches, des rats ? Non, des hommes bien sûr, des Terriens comme vous. Pourtant Dassault Aviation a une politique RSE très avancée et la justifie : « Notre vision et notre pérennité se fondent sur des choix techniques et industriels audacieux et réalistes, qui respectent les impératifs éthiques, sociaux et environnementaux. »

Ce jour-là, ce fut comme des rafales sur le développement soutenable. C’est bien le mot qui convient car il ne faut vraiment pas que ça dure…

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Lerond
commenter cet article

commentaires