Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel Lerond
  • : Libre opinion sur les questions d'actualité en environnement et développement soutenable
  • Contact

Profil

  • Michel Lerond
  • Ecologue et essayiste. Dans notre pratique professionnelle, nous avons pu contribuer, notamment, à un meilleur accès à l’information sur l'environnement.

Recherche

Catégories

7 juillet 2015 2 07 /07 /juillet /2015 07:06

        Le cardinal argentin Jorge Mario Bergoglio est devenu le pape François, en référence à François d’Assise, le saint le plus populaire du catholicisme. L’encyclique sur l’écologie Laudato si’ que le pape vient de publier veut assurer « la sauvegarde de la maison commune » en marquant une rupture avec la doctrine dominatrice de la nature. C’est au début du XIIIème siècle que François d’Assise affirme que les hommes ne doivent pas dominer la Terre mais que c’est elle qui nous gouverne. Huit siècles plus tard, le pape François reprend cette affirmation en une magistrale synthèse, mais toutefois… 50 ans après que nombre d’écologues aient répété inlassablement cette impérieuse nécessité de développement soutenable, même si le vocable n’est pas utilisé et remplacé par « l’écologie humaine ». Laissons aux religieux et théologiens le soin de s’exprimer sur la signification réelle des textes bibliques, pour retenir cette avancée indiscutable dans l’expression religieuse : la Terre est en danger, du fait des activités humaines et il faut s’en préoccuper d’urgence. On reconnaît bien là la faculté des religions à s’adapter à leur époque avec beaucoup d'opportunisme et une certaine hypocrisie, mais c’est une avancée.

          Le pape oublie toutefois de rappeler que si on en est là quant à notre relation à la nature, on le doit pour une large part aux religions et en particulier à la religion catholique ! Voilà en effet deux mille ans que l'on nous répète "croissez et multipliez", et que la religion n'a cessé d'encourager à une exploitation maximale de la nature. Mais il n'est jamais trop tard pour se repentir ! Il évoque aussi, en termes justes, le rôle des forces d'argent et il a bien raison. A n’en pas douter, il va remettre de l’ordre dans les finances du Vatican et son immense patrimoine immobilier…

          Néanmoins les propos sont justes et le pape François en appelle aux croyants et non croyants dans un esprit œcuménique tout à fait louable, afin d’encourager à construire une société qui s’appuie sur l’épanouissement humain et le respect de la biosphère : http://www.michel-lerond.com/article-il-ne-vous-reste-plus-qu-a-prier-123090064.html. Cette initiative papale prend d’autant plus de sens qu’elle est relayée par la déclaration du CRCF (Conférence des responsables de cultes en France) qui souligne que l’humanité s’est fourvoyée dans un rapport de domination et d’exploitation mortifère de l’environnement.

          Après cette encyclique, les hommes auront-ils la sagesse de remettre l’humain à sa juste place, sans être dominateurs absolus de la planète, jusqu’à l’épuiser et mettre en péril leur propre survie. Les Hommes devraient toutefois parvenir à réguler leur vie et leur survie en accord avec leur milieu d'origine, sans avoir besoin de religion. Mais je le sais, je rêve ! Et Dieu dans tout çà ? : http://www.michel-lerond.com/article-et-dieu-dans-tout-ca-59667710.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Lerond
commenter cet article

commentaires