Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel Lerond
  • : Libre opinion sur les questions d'actualité en environnement et développement soutenable
  • Contact

Profil

  • Michel Lerond
  • Ecologue et essayiste. Dans notre pratique professionnelle, nous avons pu contribuer, notamment, à un meilleur accès à l’information sur l'environnement.

Recherche

Catégories

18 août 2015 2 18 /08 /août /2015 06:43

     L’été est une saison propice à la découverte des sites de notre région, qu’il s’agisse de patrimoine culturel ou naturel. Très souvent on retourne sur les lieux les plus emblématiques, mais on peut aussi découvrir des sites dont on ignorait l’existence ou qui ont été mis en valeur depuis peu. C’est parfois le cas dans la vallée de la Seine, et même aux portes de Rouen, au sein de la métropole et en relation avec les activités économiques. Par exemple, en aval de Rouen, le Marais de l’Aulnay est un paysage à découvrir.

     Le Port de Rouen a recréé le marais de l’Aulnay qui a servi de 1970 à 1990 de dépôts des sédiments de dragage de la Seine. La restauration s’est poursuivie de 2005 à 2007 afin de remettre en eau ce marais et lui redonner toute sa richesse en matière de biodiversité.

     La valorisation du site s’est faite par le maintien, voire l’intensification, du caractère humide afin de permettre l’épanouissement des espèces liées à la roselière et la saulaie. Cette renaturation s’inscrit dans le cadre de la politique du Port de Rouen pour assurer le maintien de zones naturelles au sein d’un environnement industriel, accessibles aux piétons et cyclistes depuis 2009.

     Sur un peu moins de 5 hectares, le site offre 1 km de sentier pédagogique avec 8 stations pourvues de panneaux qui commentent l’histoire du lieu, sa faune et sa flore. Ce marais constitue ainsi un maillon d’un corridor écologique qui va permettre de relier le Fossé Blondel au pré du Tournecul à Moulineaux, soit une surface de 17,5 ha. Le crapaud calamite, les saules, le pic épeiche, les orchidées, les roseaux… vont ainsi pouvoir se développer en toute quiétude pour le plus grand plaisir du visiteur.

     Ce marais, inauguré en 2011, se situe boulevard de l’Aulnay à Grand-Couronne, aux limites de Moulineaux. En venant de Rouen, on y accède par la RN138, on tourne à droite rue du Fossé Blondel et on suit la direction de Renault CKD. L’ouverture au public est libre, mais le Grand Port Maritime de Rouen organise ponctuellement des visites guidées. Un dépliant est téléchargeable sur le site : http://www.haropaports.com/fr/rouen/environnement/marais-de-laulnay-grand-couronne.

     L’aménagement en cours du boulevard maritime s’inscrit dans cette même politique, c’est ainsi que progressivement prend forme une immense coulée verte à travers la métropole rouennaise qui part de Moulineaux-La Bouille pour atteindre, en diagonale, les vallées du Robec et de l’Aubette, en passant bien sûr par la Seine en centre-ville où les quais ne cessent de verdir pour faire enfin de Rouen une métropole verte !

Publié par Paris Normandie du 3 août 2015, « Du côté de l’Académie ».

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Lerond
commenter cet article

commentaires