Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel Lerond
  • : Libre opinion sur les questions d'actualité en environnement et développement soutenable
  • Contact

Profil

  • Michel Lerond
  • Ecologue et essayiste. Dans notre pratique professionnelle, nous avons pu contribuer, notamment, à un meilleur accès à l’information sur l'environnement.

Recherche

Catégories

20 octobre 2015 2 20 /10 /octobre /2015 07:29

     L’Académie des Sciences, Belles Lettres et Arts de Rouen organisait un colloque les 9 et 10 octobre 2015 sur le thème « Rouen, quelle métropole ? ». L’objectif était de participer au débat sur l’avenir de la métropole rouennaise en abordant les aspects économie, environnement, enseignement et recherche, culture. Pour notre part, nous intervenions sur les aspects environnement et cadre de vie, en voici un condensé :

     Malgré une mauvaise réputation dans les années 1970-80 en raison de la pollution de l’air, l’agglomération de Rouen est sans doute en train de rattraper son retard pour faire valoir son cadre de vie. Du Schéma d’aménagement de la Basse Seine au Schéma de cohérence territoriale (SCoT) en passant par Drakkar 2000, c’est ainsi en 40 ans, une dizaine de « grand’ messes » qui ont mobilisé les acteurs locaux, démontré l’évolution des mentalités et suscité des décisions en faveur du cadre de vie des Rouennais.

     La Métropole rouennaise dispose d’atouts considérables pour, à la fois, offrir un cadre de vie agréable à ses habitants et redorer son image à l’extérieur : un patrimoine historique important, un patrimoine forestier sauvegardé et ouvert au public et un patrimoine fluvial en cours de valorisation dans toutes ses dimensions urbaines et festives, économiques et hydrologiques. Le centre de Rouen glisse doucement vers la Seine, qui retrouve ainsi sa vocation fédératrice, avec des projets de restructuration urbaine, d’éco-quartiers et d’espaces verts. Dans le même temps, la voiture individuelle laisse amplement la place aux piétons et transports en commun et la qualité de l’air s’améliore.

     Peut-être faut-il aller encore plus loin en faisant de toute la métropole un exemple d’innovation environnementale à grande échelle, comme le préconisait la charte de 1990 en imaginant Rouen Eurocité de l’environnement.

     Tout n’est pas réglé et de temps à autre des incidents rappellent que la proximité d’installations industrielles avec les habitations, n’est pas toujours simple à gérer. En conclusion, comment ne pas rappeler les efforts faits par les industriels depuis plusieurs décennies pour améliorer les process, réduire les pollutions et les déchets ? C’est un élément également important d’une conciliation entre environnement et activité économique.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Lerond
commenter cet article

commentaires