Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel Lerond
  • : Libre opinion sur les questions d'actualité en environnement et développement soutenable
  • Contact

Profil

  • Michel Lerond
  • Ecologue et essayiste. Dans notre pratique professionnelle, nous avons pu contribuer, notamment, à un meilleur accès à l’information sur l'environnement.

Recherche

Catégories

17 novembre 2015 2 17 /11 /novembre /2015 07:46

     C’est trop souvent lorsque l’on est la tête sur le mur que l’on commence à réagir efficacement. Mais mieux vaut tard que jamais et réjouissons-nous de cette ère nouvelle qui semble s’amorcer avec pour maître mot, la fusion des collectivités territoriales. Cela fait trop longtemps que les dépenses publiques ne cessent d’augmenter, parfois elles sont indispensables, mais parfois superflues et parfois mal contrôlées. Nous y voilà, la plupart des collectivités publiques sont dans le rouge, ne pouvant plus dépenser plus qu’elles ne perçoivent… Alors oui, fusionnons pour mieux rassembler et plus d’efficacité. C’est ainsi que les 36 000 communes françaises pourraient bien revenir à un nombre plus raisonnable. Au 1er janvier 2016, les « communes nouvelles » devraient voir le jour dans le cadre de la réforme territoriale en cours. Ces nouvelles communes vont prendre place au sein de « super intercommunalités » qui, elles aussi, sont encouragées à fusionner. Il ne s’agit pas de saborder les communes actuelles, mais de les rendre plus efficaces et moins dépensières. Les communes ainsi regroupées sous un nom unique, deviendront des communes déléguées, conservant leur nom d’origine, leurs limites géographiques et une mairie annexe.

     En Haute-Normandie, la réforme avance à grands pas à raison de 15 à 20 projets de communes nouvelles et plusieurs projets de fusion d’intercommunalités. C’est beaucoup plus qu’une réforme à laquelle nous assistons, c’est une véritable révolution. Il semble que la France, ce pays de tribus gauloises se réveille enfin pour prendre conscience du changement de siècle et d’époque. Tout n’est pas réglé et tout ne sera pas simple, mais voilà une avancée dont nous ne pouvons que nous réjouir, pour l’avoir beaucoup répété :

http://www.michel-lerond.com/article-29382753.html

http://www.michel-lerond.com/article-tout-va-mal-ne-changeons-rien-112153299.html

http://www.michel-lerond.com/article-nous-devons-faire-des-economies-124881968.html

http://www.michel-lerond.com/article-nous-citoyens-europeens-nous-123977952.html

     Il faudra aller encore un peu plus loin, comme l’a proposé par exemple le Conseil de développement du Pays de Bray depuis plusieurs années pour fusionner les 7 communautés de communes en une seule, comme cela se prépare autour de Buchy (76). Dès lors les pays n’ont plus d’utilité, pas plus que les parcs naturels régionaux, dans la mesure où l’intercommunalité ainsi créée a toutes facultés de remplir les missions à la fois d’une interco, d’un pays et d’un PNR.

     Une réforme pour rassembler plutôt que diviser, une révolution je vous dis.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Lerond
commenter cet article

commentaires

Stéphan Augé 17/11/2015 16:22

Toujours entièrement d'accord avec tes propos. Mais pour diminuer les dépenses tout en gardant des mairies annexes, il faut aussi diminuer des indemnités et alors là que d'objections en vue.

Michel Lerond 18/11/2015 10:18

Merci Thierry et Stéphan de vos observations. Concernant les PNR, j'ai bien conscience de ne pas être suivi sur ce point, mais j'assume, comme je l'ai fait depuis longtemps : http://www.michel-lerond.com/article-sauver-les-parcs-ou-les-pays-39102421.html. Bien sûr que les parcs ont leur utilité, mais puisque ces territoires d'expérimentation ont réussi, dans la plupart des cas, il est urgent d'étendre l'expérience à TOUT le territoire régional. Ceci d'autant plus que c'est déjà largement le cas avec les services environnement qui se sont multipliés dans les départements et régions depuis une vingtaine d'années. Le travers français reprend le dessus, même en environnement, où on recrée une nébuleuse de services en tous genres, agences et autres observatoires de la biodiversité, des paysages et autres. Il me semble que l'efficacité et la lisibilité vont de pair avec une organisation cohérente à l'échelle d'un territoire significatif, la Région. On verra la suite... et en tous cas, ce qui erst sûr, c'est qu'il faut des structures fortes pour assurer la sauvegarde de l'environnement sous toutes ses formes.

Thierry RIGAUX 17/11/2015 08:04

Bonjour Michel, bonjour à tous,

Je ne rentrerai pas dans l'expression d'un point de vue sur les coûts et bénéfices des fusions annoncées.
Concernant l'absence d'utilité des PNR, je pense que tu vas un peu vite en besogne ! Certes, les PNR ne sont pas des territoires convenablement et suffisamment protégés par leurs seules chartes. Mais ils se distinguent toutefois des pays ou autres territoires inter-communaux du fait qu'ils sont censés correspondre à la fois à des territoires au patrimoine riche et menacé et dans lesquels les élus locaux, avec l'aide de la Région notamment et la bénédiction de l'Etat, s'engagent dans une démarche volontariste de préservation et de valorisation des patrimoines.
Que les PNR ou certains PNR n'apportent pas les résultats espérés, c'est une chose. De là à dire qu'ils n'ont plus lieu d'être, je ne suis pas d'accord en première analyse.
Mais c'était sans doute de la provoc ! ;-)
Bien cordialement,
Thierry