Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel Lerond
  • : Libre opinion sur les questions d'actualité en environnement et développement soutenable
  • Contact

Profil

  • Michel Lerond
  • Ecologue et essayiste. Dans notre pratique professionnelle, nous avons pu contribuer, notamment, à un meilleur accès à l’information sur l'environnement.

Recherche

Catégories

24 novembre 2015 2 24 /11 /novembre /2015 08:17

1 – Des facteurs de déshumanisation

     Quand on voit ce qu’on voit et qu’on entend ce qu’on entend, on se dit que décidément c’est bien vrai, aucune espèce animale ne parvient à la hauteur de l’Homme ! Entre crimes à l’arme blanche, fusillades, attentats à l’explosif, guerres assorties de murs et barbelés, affrontements religieux, sans omettre prises d’otage ou autres maltraitances faites aux femmes, enfants ou vieillards, vraiment l’Homme reste au-dessus de toutes les espèces animales, pour le moins en termes d’imagination morbide… A ce jour, en effet, on ne connaît aucune espèce animale, hormis l’Homme, capable de torturer ses congénères, que ce soit entre différentes espèces ou de façon intra-spécifique.

     Les guerres, sous différentes formes, constituent sans doute la marque la plus forte de cette spécificité humaine, avec toujours le même cortège de dégâts collatéraux : le profit personnel plutôt que l’intérêt collectif, les drogues pour oublier et les femmes considérées comme des objets sexuels… Quelle belle Humanité !

     Parmi les facteurs qui nous divisent, et donc nous opposent, il y a aussi cette recherche perpétuelle d’identité, qu’il s’agisse de territoire, de langue, de coutumes, de religion. Cette démarche, sans doute compréhensible, est cependant toujours synonyme de fermeture plutôt que d’ouverture aux autres, voie vers plus d’Humanité.

     Un autre facteur de déshumanisation pourrait bien être la crise climatique qui va induire des conflits sérieux entre réfugiés et leurs « accueillants ». L’actuelle vague de migrants vers l’Europe préfigure ce qui va advenir à plus grande échelle… En attendant cette échéance redoutée, voyez comme les médias ont banalisé la noyade de centaines de migrants dont de nombreux enfants. Simples faits divers…

     Dans notre monde en mouvement des questions nouvelles apparaissent, comme les robots qui sont de plus en plus nombreux. Ils vont a minima générer quelques soucis en remplaçant un emploi sur deux d’ici 2025, de quoi engendrer quelques conflits humains ou humanoïdes. Quelles rebellions à prévoir et donc quels conflits entre Humains du fait des robots ?

     Devant cette nouvelle donne, où sont donc les guides à même d’ouvrir la voie dans un monde instable. Les politiques sont en panne sèche depuis longtemps, mais les intellectuels, philosophes ou historiens, sont bien peu nombreux à donner une image compréhensible d’un monde en mouvement rapide.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Lerond
commenter cet article

commentaires