Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel Lerond
  • : Libre opinion sur les questions d'actualité en environnement et développement soutenable
  • Contact

Profil

  • Michel Lerond
  • Ecologue et essayiste. Dans notre pratique professionnelle, nous avons pu contribuer, notamment, à un meilleur accès à l’information sur l'environnement.

Recherche

Catégories

8 décembre 2015 2 08 /12 /décembre /2015 07:52

     Selon une étude américaine récente, la moitié des lions qui peuplent l’Afrique pourrait avoir disparu d’ici 20 ans.

     Mis à part le sud du continent africain, la population du roi des animaux décline partout : on en comptait 200 000 vers 1950, 20 000 seulement aujourd’hui… et on espère qu’il en restera 10 000 d’ici 2035. Dans les zones les plus concernées, l’Afrique de l’Ouest et centrale, seuls les parcs nationaux assurent une protection relative, en dehors desquels le lion est clairement menacé de disparition.

     Cette diminution drastique des effectifs de lions s’explique par la concurrence que leur livrent les hommes. En effet de nombreux espaces habités par ce félin sont transformés en terres de culture ou de pâturage et le gibier dont se nourrissent les lions est abattu par les chasseurs. De plus, un certain nombre de félins sont chassés pour leur peau (de 1 700 à 3 500 € sur le marché noir !) ou leurs os, utilisés dans certains médicaments. Les conflits ethniques récurrents n’arrangent rien, pas plus que le développement du tourisme avec safaris qui drainent des gens fortunés prêts à payer cher pour le seul plaisir de la « chasse au lion » (à partir de 6 500 € ! ).

     On pourrait ainsi multiplier les exemples avec des espèces moins emblématiques. Ne retenons qu’un seul autre exemple, celui de l’éléphant d’Afrique. Le trafic de l’ivoire est une raison essentielle de la raréfaction de l’éléphant. Souvenons-nous qu’en 2012, en quelques semaines, 650 éléphants furent massacrés par des braconniers dans le parc national de Bouba N’Djida au Cameroun ! Suite à ce carnage une vaste mobilisation diplomatique s’est mise en place, et pour autant on estime actuellement que 22 à 25 000 éléphants sont tués chaque année… A ce rythme et avec un effectif estimé à 500 000 éléphants en Afrique, dans 20 ans… plus d’éléphants non plus !

     La disparition du lion ou de l’éléphant ne sera pas la fin du monde, la planète y survivra, l’humanité aussi, mais c’est une alerte de plus et quelle alerte !

 

Alors, toujours pas abonné à ce blog… C’est pourtant simple :

  • Vous allez sur le blog www.michel-lerond.com
  • Dans la colonne de gauche, rubrique « newsletter »
  • Vous inscrivez votre adresse mail et cliquez sur « s’abonner »
  • Vous recevez un mail de confirmation de Over-Blog
  • A chaque publication, un mail vous informe de la parution

C’est simple, rapide, gratuit et sans publicité ! Merci par avance.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Lerond
commenter cet article

commentaires

lenormand 08/12/2015 08:58

De tous les animaux vivant à la surface de la terre, l'homme est le pire et de loin.