Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel Lerond
  • : Libre opinion sur les questions d'actualité en environnement et développement soutenable
  • Contact

Profil

  • Michel Lerond
  • Ecologue et essayiste. Dans notre pratique professionnelle, nous avons pu contribuer, notamment, à un meilleur accès à l’information sur l'environnement.

Recherche

Catégories

22 mars 2016 2 22 /03 /mars /2016 07:31

     Chacun se souvient du sketch de Coluche à propos de la lessive qui lave plus blanc que blanc. La publicité a en effet souvent cet aspect ridicule qui peut faire rire… ou pleurer. Que penser, par exemple, de ces publicités qui rivalisent entre les marques de voitures pour vanter les véhicules suréquipés. Les pauvres publicitaires ne savent pas que le dictionnaire existe, sinon ils auraient lu que « suréquipé » signifie équipé de façon excessive, plus qu’il est nécessaire. Est-ce à dire qu’ils cherchent à nous vendre des voitures avec deux volants ou trois autoradios ou des phares sur le toit pour être repérés par les drones… ou bien que ces gens-là nous prennent pour des débiles ?

     A quoi bon acheter un objet dont nous n’avons pas besoin ? Là encore, c’est à nous de réagir : véhicule suréquipé, non merci. What else ? C’est à l’acheteur que je suis de décider ce dont j’ai besoin et non pas au vendeur qui lui a pour rôle de me proposer ce qui existe et devrait objectiver avantages et inconvénients. Oui je sais, je rêve, mais…

     Qu’il s’agisse des publicités affichées en entrée de ville, distribuées dans les boîtes à lettres ou inondant nos boîtes mail, la perception de la publicité n’est plus ce qu’elle était : on est en train de passer de la résignation au refus. Ce changement d’attitude concerne maintenant le monde numérique et c’est ainsi que l’on estime à 200 millions le nombre d’utilisateurs dans le monde de logiciels de blocage de publicités. La France est d’ailleurs en pointe dans ce secteur avec 27 % d’internautes utilisateurs de ces logiciels bloquant. Aux Etats-Unis se répandent des box disposant d’une fonction d’élimination des publicités en cours de programme télévisé. Il va falloir prendre ses précautions pour aller au petit coin avant son émission favorite !

     Mais schizophrénie oblige… nous ne voulons plus de publicité, mais ne voulons pas non plus payer des services du net qui sont gratuits, grâce… à la publicité ! Ainsi ce blog qui est gratuit pour les usagers parce que l’hébergeur Over-Blog se paye avec la publicité. Comment sortir de ce dilemme sinon en faisant le tri entre service gratuit et publicité d’une part et service payant sans publicité d’autre part. Eh oui, c’est tout bête, pour profiter d’un produit ou d’un service, il faut payer, et nous l’avions un peu oublié.

     C’est une révolution qui s’annonce dans la mesure où la technologie du numérique permet un internet « propre », plus respectueux des individus et plus transparent sur « qui paye quoi ». Reste à étendre cette nouvelle manière de procéder à l’ensemble du secteur de la publicité, c’est à nous d’en décider. Les bénéfices seront perceptibles sur le plan humain, mais aussi en matière de gaspillage de papier pour les publicités imprimées.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Lerond
commenter cet article

commentaires

branswyck 27/03/2016 15:34

Le progrès du numérique, c'est donc le minitel, (l'engin était prêté par les p&t et on payait les services utilisés via cet organisme).

Michel Lerond 29/03/2016 10:09

Merci M. Branswyck de votre commentaire avisé. Effectivement le minitel avait résolu certains problèmes qui se posent maintenant.
Michel