Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel Lerond
  • : Libre opinion sur les questions d'actualité en environnement et développement soutenable
  • Contact

Profil

  • Michel Lerond
  • Ecologue et essayiste. Dans notre pratique professionnelle, nous avons pu contribuer, notamment, à un meilleur accès à l’information sur l'environnement.

Recherche

Catégories

27 septembre 2016 2 27 /09 /septembre /2016 08:42

     Le brexit a permis aux Britanniques de dire non à l’Europe. Le peuple a parlé. Pourquoi pas, c’est son droit. Bien sûr l’abstention fait que seule une minorité s’exprime et emporte la décision, les absents ayant toujours tort. Au fait, les Britanniques ont répondu à la question posée par le gouvernement, faut-il quitter l’Europe, mais en pensant surtout à la question qu’ils se posent eux, faut-il encore accepter des immigrés …

          C’est bien le problème du référendum qui apparaît comme la formule la plus démocratique qui soit. C’est vrai en termes numériques, mais attention aux apparences. Comme disait Giscard d’Estaing, le référendum est une bonne idée à condition de voter oui…

          La démagogie permet de convaincre nombre d’électeurs de voter dans telle ou telle direction, sans grand discernement. Un référendum peut être un boulevard pour les partis extrémistes. Certains reprochent à l’Union européenne toutes sortes d’abus de pouvoir en termes de directives et normes. Mais la loi européenne est votée par des parlementaires européens dont bon nombre de représentants des partis extrémistes brillent… par leur absentéisme. Dès lors on peut proposer un frexit (exit la France, de l’Europe) pour tenter d’exploiter la naïveté des citoyens trop peu réfléchis.

          Il faudra peut-être un jour proposer un populexit (exit le populisme, de l’Europe), un référendum pour ou contre le populisme… Mais ce n’est pas gagné d’avance.

          L’Europe est pourtant une étape indispensable pour une meilleure vie collective avec une démocratie rénovée et la construction d’un avenir commun pacifié, pour mieux gérer les immenses défis écologiques, sociaux et économiques dans un monde interdépendant : http://www.michel-lerond.com/article-nous-citoyens-europeens-nous-123977952.html

 

          A paraître prochainement :

LEROND, Michel.- Quel foutoir la nature ! Mini nouvelles 2008-2016.- Paris : les Impliqués (l’Harmattan), 2016.- 149 p.

Cent mini éco-nouvelles rassemblées de façon construite, selon les piliers du développement soutenable.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Lerond
commenter cet article

commentaires

lucile 27/09/2016 10:57

oui, l'Europe est une belle idée qui reste à construire, une utopie comme vous l'écriviez il y a 2 ans
Quant au populisme il n'est pas seulement européen voire le cas Trump aux U.S
celui-ci ne serait-il pas en relation avec le développement à tout-va des réseaux sociaux qui véhiculent à la vitesse des ondes le meilleur comme le pire sans analyse en profondeur??

Michel Lerond 28/09/2016 08:20

Merci encore Lucile de vos commentaires. Oui, il y a matière à s'interroger sur les réseaux sociaux qui offrent le meilleur et parfois... le pire.
Michel