Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel Lerond
  • : Libre opinion sur les questions d'actualité en environnement et développement soutenable
  • Contact

Profil

  • Michel Lerond
  • Ecologue et essayiste. Dans notre pratique professionnelle, nous avons pu contribuer, notamment, à un meilleur accès à l’information sur l'environnement.

Recherche

Catégories

2 octobre 2017 1 02 /10 /octobre /2017 08:31

     Un sujet récurrent en France est l’organisation des territoires et en particulier la réduction du « mille feuilles administratif ». Toujours d’actualité, ce thème a bien du mal à se mettre en place… Il en est ainsi, entre autres, pour les parcs naturels régionaux, les PNR. Créés par décret du 1er mars 1967, voilà 50 ans que ces « territoires d’expérimentation » exercent leurs talents en matière de « laboratoires du développement durable ». L’objectif ne consiste pas à toujours créer des structures nouvelles pour innover, mais plutôt à adapter les structures en place pour qu’elles répondent davantage aux attentes de l’époque avec plus d’efficacité. Nous l’avons beaucoup répété depuis 10 ans comme dans Sauver les Parcs ou les Pays ? Les PNR sont des structures du 20ème siècle, qui ont fait leur preuve et dont la politique et les pratiques doivent maintenant être banalisées sur l’ensemble des territoires. Il existe pour cela des structures performantes déjà en place que sont les Pays (PETR) et les Comcom.

     Cette question préoccupe plusieurs territoires ruraux français et en particulier le Pays de Bray, en Seine-Maritime, où le sujet fait débat, y compris dans la presse régionale. Soyons réalistes et plus exigeants sur le fonctionnement des institutions existantes plutôt que recréer de nouvelles structures pour combler les manques. On y gagnera du temps, de l’argent et de l’énergie ! Certes on peut comprendre que les acteurs locaux souhaitent une reconnaissance de la richesse de leur territoire et d'une certaine identité. Mais alors pourquoi ne pas imaginer un label pour les territoires qui souhaitent être reconnus pour leurs actions environnementales. Celles-ci sont le plus souvent obligatoires, que ce soit pour l’urbanisme, l’agriculture, l’assainissement ou le tourisme par exemple. Il ne s’agit donc plus aujourd’hui d’afficher une intention, mais de faire reconnaître que les obligations ont été bien remplies.

     On peut alors imaginer que le Ministère de l’environnement prépare les PNR actuels à une reconversion progressive, n’en crée pas de nouveaux et accorde un label aux territoires qui le méritent, selon des critères pré-établis, rigoureux et exigeants. La gouvernance étant un des critères importants, on imagine qu’un Pays ou une communauté de communes conséquente puisse prétendre au label. Celui-ci pourrait être un label « PNR » pour un territoire qui est exemplaire en matière de « parc naturel » et bien sûr doté d’une structure déjà existante. Ce label pourrait être intitulé de différentes façons, pourquoi pas un label « TDS », territoire de développement soutenable, ou « THQE», territoire de haute qualité environnementale.

     On ira alors en vacances plutôt dans un territoire labellisé ! Imaginons, pour le Pays de Bray, un regroupement des ComCom, une fusion avec le Pays et un label « qualité environnementale ». Une innovation au plan national remarquée, médiatisée et profitable. Comme on dit, ça aurait de la gueule !

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Lerond
commenter cet article

commentaires

lenormand 05/10/2017 10:33

Quel retard pris en Pays de Bray où le clientélisme politique et l’arriération mentale de certains de ses dirigeants les plus notoires ont conduit à ce qu’un pays d’une richesse incomparable comme le Pays de Bray ne possède toujours pas de PNR. Le Morvan – où j’ai passé de superbes journées il y a très peu de temps – possède un parc national depuis 1970, la réflexion pour sa création avait été initiée dès 1966. Il suffit de consulter le site www.patrimoinedumorvan.org pour constater la splendeur de cette région et l’utilité indispensable d’un PNR pour assurer la pérennité d’un terroir exceptionnel quel qu’il soit.
En bref, 50 années perdues pour le Pays de Bray situé à 50 kms de Rouen et 110 de Paris ; terroir magnifique pour bien des raisons mais toujours et sans doute éternellement à la traine de tout.
Rémi Lenormand.