Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel Lerond
  • : Libre opinion sur les questions d'actualité en environnement et développement soutenable
  • Contact

Profil

  • Michel Lerond
  • Ecologue et essayiste. Dans notre pratique professionnelle, nous avons pu contribuer, notamment, à un meilleur accès à l’information sur l'environnement.

Recherche

Catégories

20 février 2018 2 20 /02 /février /2018 07:58

     Alexander von Humboldt (1769-1859) est un naturaliste et explorateur allemand bien oublié maintenant. Et pourtant… il fut un précurseur visionnaire quant à sa façon de concevoir la nature. Totalement tombé dans l’oubli, seuls quelques scientifiques gardent le souvenir de ce pionnier.

 

     C’est ce que vient de rappeler l’ouvrage d’Andrea Wulf : l'Invention de la nature (Les éditions Noir sur Blanc, 624 pages, 2017), rappelant ses multiples périples sur la planète, de sa Prusse natale à la forêt tropicale. Humboldt a connu un grand succès, à son époque, notamment en publiant le récit de ses voyages au Nouveau Monde en… 34 tomes. Mais c’est surtout sa nouvelle conception de la nature qui a retenu l’attention, en mettant en avant des relations entre la géographie et la répartition des plantes et animaux. En somme Humboldt a mis en évidence les relations biologiques entre les êtres vivants et leur milieu, ce qui s’est appelé un peu plus tard… l’écologie.

     Les idées de Humboldt vont ainsi influencer Charles Darwin qui va regarder la nature comme un système interactif, Henry Thoreau, le « poète-naturaliste » ou Ernst Haeckel, « l’inventeur » de l’écologie.

     Humboldt considérait la Terre comme un organisme vivant fragile à protéger, en plein  19ème siècle, contrecarrant l’idée dominante de l’époque : l’homme domine la nature qui est à son service.

     Un peu plus de deux siècles plus tard… cette idée progresse, surtout sous la pression des évènements plus que par simple lucidité ! Il faut du temps pour faire passer des messages simples…

     Humboldt a été un « honnête homme des Lumières » embrassant tous les domaines et aussi un scientifique travaillant dans plusieurs domaines spécialisés. Il a soutenu la nécessité de la recherche scientifique, soucieux d’inventaires et de classifications, procédant à des synthèses pour mettre en rapport différents domaines. Il est considéré aussi comme le père de la géographie moderne.

     Alexander von Humboldt fut un grand homme assurément. On ferait bien de s’en souvenir plutôt que ressasser des vieilles lunes, comme la consommation infinie de la nature, qui nous aveuglent sur l’évolution du monde. Mais il n’est jamais trop tard !

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

lenormand 25/02/2018 21:59

Merci à ce grand précurseur et à tous ceux qui ont suivi le même chemin. Grâce à eux et au rédacteur de ce blog,et aussi à d'innombrables anonymes actuels , il faut garder l’espoir d'un monde vivable pour tous. Rien n'est encore perdu.

Michel Lerond 27/02/2018 10:03

Merci Philippe, Lucile et Rémi de vos commentaires et compléments d'information à propos d'Humboldt. Mais non Rémi, tout n'est pas perdu !Il faut y croire, toujours.
Michel

Lucile 21/02/2018 10:47

il est au moins connu par le courant océanique qui porte son nom.
Quant à Thoreau ,cette semaine sur France culture le matin à 10h écoutez "les chemins de la philosophie"

Philippe SAUVAJON 20/02/2018 14:42

C'était aussi un excellent géographe, qui a mis en valeur et précisé les concepts d'iso (cline, hyètes, barre...), et un humaniste passionné (notamment par ses prises de position contre l'esclavage).