Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel Lerond
  • : Libre opinion sur les questions d'actualité en environnement et développement soutenable
  • Contact

Profil

  • Michel Lerond
  • Ecologue et essayiste. Dans notre pratique professionnelle, nous avons pu contribuer, notamment, à un meilleur accès à l’information sur l'environnement.

Recherche

Catégories

16 septembre 2019 1 16 /09 /septembre /2019 15:33

     La fessée, même légère, est devenue incongrue et illégale. Pourtant un enfant trop turbulent en a peut-être besoin pour le ramener à la raison. Pas de violence bien sûr, mais une contrainte qui rappelle l’autorité et le devoir de respecter des règles de vie en commun. N’en serait-il pas de même pour une société qui dérive, devient insolente, indisciplinée, irrespectueuse… ?

     La France, vous savez ce grand pays des droits de l’homme, de la rigueur, des libertés, à l’histoire riche et exemplaire. La France, ce minuscule confetti sur la planète Terre, avec moins de 1 % de la population mondiale, a longtemps été un phare pour l’humanité. Est-ce que la lanterne du phare ne serait pas vacillante ?

     Il suffit de regarder et d’écouter autour de soi :

  • La négligence : les fils de téléphone qui traînent à terre depuis des mois ; les boîtiers EDF ou gaz dégradés, portes cassées, exposés à la pluie.
  • La dégradation des services publics : les retards incessants des trains sans information des voyageurs ; la robotisation des démarches les plus banales, sans contact humain.
  • Les incivilités : un Français sur trois jette des détritus par la vitre de sa voiture ; les déchets pullulent partout, en ville comme à la campagne ; l’irrespect des limitations de vitesse sur la route est quasi permanent avec une augmentation du nombre de morts.
  • L’irrespect du vivant : élevages d’animaux en « conserves » ; abandons d’animaux domestiques (la France est recordman d’Europe) avec parfois maltraitance.
  • Perte du sens de la démocratie : confusion récurrente entre manifestation et irrespect de la liberté d’autrui avec parfois vandalisme ; agressions de nos élus, parlementaires et surtout des maires.
  • Violence : entre gangs rivaux à propos de trafics divers, notamment de drogue archi banalisée ; agressions de policiers, de pompiers ou de personnels de santé, infirmières ou médecins ; 1 femme meurt tous les trois jours en France sous les coups de son conjoint…. et un enfant est tué tous les cinq jours sous les coups de ses parents…. !!

     On pourrait allonger la liste de ces exemples qui attestent d’une société qui a perdu ses repères, qui peut être va à la dérive… Notre société est de plus en plus marquée par la violence, que ce soit au niveau individuel ou collectif, en particulier à l’égard des institutions. Certes cela n’est pas tout à fait nouveau. Si l’on regarde le passé, il y eut maintes circonstances où la violence fut proche de la barbarie. Mais tout de même, au 21ème siècle, à l’époque de la mondialisation, dans le pays des droits de l’homme… quel étonnement ! Et pourquoi donc tant de haine ? Il serait bien téméraire de répondre à cette question, tant elle est complexe, mais n’y a-t-il pas à s’interroger sur des évolutions, somme toute assez récentes. Chacun sait que notre société est dominée par le « chacun pour soi », même si dans certaines circonstances on peut constater des élans de solidarité réconfortants. Il semble indéniable que chacun est très attaché à sa liberté, celle-ci étant d’une conception très individuelle. Par ailleurs notre société est construite sur le sentiment de compétition, que ce soit dans le milieu professionnel (obtenir le poste le plus élevé) ou la vie de tous les jours (posséder une voiture plus grosse ou plus rapide) ou même à l’école où on apprend trop souvent à être le « meilleur ». Quant aux sports, il n’en existe que bien peu qui ne soient pas de compétition, souvent entre nations. Les « autres » sont ainsi toujours des concurrents. Lorsque nous sommes confrontés aux réalités de la vie en société, tout individu qui fait obstacle à notre liberté individuelle est considéré comme responsable de cette amputation, devient coupable et mérite vengeance. Cela trop souvent. Ajoutons à cela que de nombreuses chaînes de télévision nous proposent chaque soir séries et polars expliquant comment commettre des crimes… il n’y a plus qu’à passer aux travaux pratiques !

     Remonter cette pente va prendre du temps et va nécessiter une nouvelle approche de la vie en société, un changement de culture vers plus d’Humanité. Faute de cette révolution nécessaire, notre démocratie pourrait bientôt être emportée, tout simplement... D’autant plus qu’avec les défis du climat et de la biodiversité, ce sont des millions de migrants qui vont se mettre en marche à travers le monde. Ce ne sera pas facile pour choisir entre les accueillir ou les rejeter à la mer…

     Pour nous ramener à la raison, je crains qu’une petite fessée ne suffise pas… Quant au grand coup de pied au cul, il serait salutaire que nous puissions nous le donner nous-mêmes pour nous réveiller. Sinon je crains que l’évolution de notre société ne soit très douloureuse !

Partager cet article
Repost0

commentaires