Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel Lerond
  • : Libre opinion sur les questions d'actualité en environnement et développement soutenable
  • Contact

Profil

  • Michel Lerond
  • Ecologue et essayiste. Dans notre pratique professionnelle, nous avons pu contribuer, notamment, à un meilleur accès à l’information sur l'environnement.

Recherche

Catégories

2 décembre 2019 1 02 /12 /décembre /2019 16:45

     L’histoire s’intéresse le plus souvent aux états ou aux civilisations. Elle peut aussi s’intéresser à des thèmes, comme le fait l’association pour l’Histoire de la Protection de la Nature et de l’Environnement depuis 2009. Revoir l’évolution de la prise en compte de l’environnement peut être très éclairant sur les préoccupations actuelles et la nécessité d’avancer… enfin pour de bon !

     Juste pour se mettre en mouvement, rappelons quelques dates clés :

 

■ 1861 : John Tyndall, physicien Irlandais, publie un article s’inquiétant de la variation des taux de vapeur d’eau et de dioxyde de carbone dans l’atmosphère, susceptibles de produire des effets sur le climat.

■ Début du 20ème siècle : Arvid Högbom, physicien suédois, estime qu’un doublement du CO2 dans l’atmosphère engendrerait une augmentation de la température moyenne de la terre de 5 à 6°.

■ 19­62 : Rachel Carson, biologiste américaine, publie son livre Le Printemps silencieux, dénonçant les ravages des pesticides et mettant en garde contre la disparition des oiseaux des campagnes.

■ 1972 : A Stockholm se réunit la première Conférence des Nations Unies sur l’environnement. C’est le premier Sommet de la Terre.

■ 1988 : Création du GIEC (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) par l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM) pour évaluer les informations du monde entier sur le climat.

■ 1992 : A Rio se tient le troisième Sommet de la Terre pour lancer la convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques et la biodiversité, et adopter le programme Action 21 qui comprend environ 2 500 recommandations, la plupart jamais mises en œuvre…

■ 2001 : Le GIEC apporte la preuve que le réchauffement observé depuis 50 ans est imputable à l’activité humaine.

■ 2006 : Al Gore, ancien vice-président des Etats-Unis, fait le tour du monde avec son film « Une vérité qui dérange », traitant du changement climatique.

■ 2018 : L’Organisation météorologique mondiale (OMM) s’inquiète : « Il n’y a aucun signe de ralentissement, et encore moins de diminution, de la concentration des gaz à effet de serre dans l’atmosphère malgré tous les engagements pris au titre de l’Accord de Paris sur le climat ».

     On réfléchit longtemps, et c’est bien. Mais il va falloir se décider à agir maintenant, sinon…

Partager cet article

Repost0

commentaires