Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel Lerond
  • : Libre opinion sur les questions d'actualité en environnement et développement soutenable
  • Contact

Profil

  • Michel Lerond
  • Ecologue et essayiste. Dans notre pratique professionnelle, nous avons pu contribuer, notamment, à un meilleur accès à l’information sur l'environnement.

Recherche

Catégories

15 avril 2020 3 15 /04 /avril /2020 07:57

 

Dixseptième jour de confinement :

     Dans cette drôle d’aventure, les exemples de solidarité sont salués, en regrettant cependant qu’il y ait en même temps des incivilités nombreuses. Il est fait souvent mention du dévouement des personnels soignants et de quelques autres professions. Mais certains se font du souci pour les conséquences psychologiques sur les enfants, question peu abordée, des bambins se considérant, par exemple, « en prison ». Il y a nécessité à prendre en compte le désarroi de certains enfants et aussi d’adultes en détresse psychologique, parce que exposés eux-mêmes ou apeurés par la situation de personnes proches.

     Il est souvent dit, et c’est plus gai, que nous avons là une belle occasion pour réfléchir sur nos « modes de vie délirants »… avec toutefois la crainte qu’après la crise le seul but soit de « remettre tout en ordre » pour repartir comme avant. Des amis craignent même que certains grands patrons de l’industrie et de la finance, à l’origine indirecte de cette crise, ne sortent consolidés de cet épisode. Mais si certains vont « repartir comme en 40 », d’autres vont réfléchir à leur propre vie et celle de leur famille. Cela suppose que l’on ait un autre modèle économique à proposer, ce ne sera pas facile, face à des lobbies omniprésents et des politiques « confinés » dans le court terme et souvent sans vision prospective. Sans en cerner les contours, plusieurs amis souhaitent que la gouvernance soit revue pour être confiée à des « gens responsables ». Mais qui est vraiment décidé à changer de vie, avec moins de pouvoir d’achat, moins de déplacements, moins de consommations en tous genres ? La suite le dira…

     Toutefois, c’est un cri qui est poussé par tous : vivement que tout cela se termine, qu’on revienne à une vie « normale », que l’on sorte du « virtuel » pour se rencontrer « pour de bon ». Mais ne nous y trompons pas, après la crise sanitaire et environnementale, il y aura une crise économique, sans doute sévère, et donc une crise sociale qui pourrait bien conduire à une crise politique… Cela tombe bien, nous avons toutes les élections à refaire d’ici 2024 !

A suivre : Vingt-et-unième jour de confinement

 

Partager cet article

Repost0

commentaires