Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel Lerond
  • : Libre opinion sur les questions d'actualité en environnement et développement soutenable
  • Contact

Profil

  • Michel Lerond
  • Ecologue et essayiste. Dans notre pratique professionnelle, nous avons pu contribuer, notamment, à un meilleur accès à l’information sur l'environnement.

Recherche

Catégories

21 février 2021 7 21 /02 /février /2021 08:25

Une sociologie de la jeunesse :

Les sociologues ont pris l’habitude de caractériser les générations qui se suivent par rapport au contexte de leur époque. L’important est sans doute de comprendre, à travers cette approche sociologique, comment évolue le monde et vers quoi il tend. Ainsi nous nous accordons sur deux générations de transition qui marquent l’après-guerre et le début du 21ème siècle.

La génération d’après-guerre est celle du « Baby-boom », composée des personnes nées entre 1945 et 1955, elle a connu les « Trente glorieuses » (1945-1975, période de relance économique), puis les « Trente piteuses » (1975-2005, avec une relative stagnation économique mais aussi une prise de conscience des atteintes à l’environnement). Les petits enfants des « baby-boomers » sont nés à partir de 2000, ils seront aux commandes professionnelles et politiques à partir de 2025-2030. Quel héritage va-t-on leur laisser ? Il n’y a plus qu’à tout reconstruire, mais en auront-ils la possibilité ? En auront-ils vraiment envie ? Oui c’est l’angoisse devant ce qui pourrait devenir les « Trente anxieuses », avec dérèglement climatique et érosion de la biodiversité, des crises qui se multiplient, écologiques, sanitaires, sociales et politiques. C’est l’angoisse devant un futur plus qu’incertain…

Ces deux générations marqueront l’histoire du fait des transformations marquantes de l’humanité qu’elles auront connues. La première, les « baby-boomers », est celle qui a « explosé » la technologie, la planétarisation, la communication. La seconde, les « petits-enfants-baby-boomers », est celle qui va réinventer le monde avec une société planétaire apaisée et enfin Humaine, ou bien elle sera celle qui va achever la tâche de leurs grands-parents en… faisant s’effondrer l’Humanité ! Entre ces deux grandes étapes, la génération appelée génération Y par certains, est celle des enfants des « baby-boomers » qui vit une situation inconfortable dans un monde en perte de repères.

Comme nous l’avons souvent répété, la génération actuelle (les personnes nées après 2000), que certains nomment déjà la génération Covid, a le devoir impérieux de reconstituer le climat, restaurer la biodiversité, préserver les ressources, inventer une social-économie et organiser la société planétaire. C’est un défi immense, mais aussi un objectif enthousiasmant. Cette génération Covid est sans doute aussi la génération espoir dans la mesure où si certains sont prêts à la révolte, la plupart des jeunes ont d’ores et déjà entrepris de reconstruire la société. N’y a-t-il pas là une reprise en main de son propre avenir qui lève un immense espoir à l’horizon de la jeunesse d’aujourd’hui ?

A suivre : La Covid-19, une épidémie révélatrice.

Partager cet article
Repost0

commentaires