Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel Lerond
  • : Libre opinion sur les questions d'actualité en environnement et développement soutenable
  • Contact

Profil

  • Michel Lerond
  • Ecologue et essayiste. Dans notre pratique professionnelle, nous avons pu contribuer, notamment, à un meilleur accès à l’information sur l'environnement.

Recherche

Catégories

17 octobre 2021 7 17 /10 /octobre /2021 09:20

Comme rappelé tout récemment, il y en a marre de ce déni devant les menaces qui pèsent sur l’avenir de nos enfants et petits-enfants, et plus largement sur l’Humanité. Sans doute la pédagogie est-elle l’art de la répétition, mais il y a un moment où il faut se résumer pour y voir plus clair et passer à autre chose. Sans égocentrisme (ou pas trop !) il peut être utile de se référer à son expérience personnelle pour mieux comprendre l’évolution du monde.

Sans doute, l’histoire le dira, le passage entre 20ème et 21ème siècle, de 1950 à 2050 pour caler les choses, marquera l’humanité avec des transformations énormes sur un temps très court à l’échelle historique. En me référant à ma propre vie, il me semble bon de rappeler combien cette période a vu une littérale révolution technologique, en particulier informatique, une mondialisation des relations et échanges comme jamais connue, une érosion de la biodiversité qui n’est pas sans rappeler la disparition des dinosaures, et un dérèglement du climat comme l’humanité n’en a jamais connu, pour enfin se terminer par un effondrement de notre civilisation basée sur des fondements irrationnels, irréfléchis et inconséquents. Un siècle de feu d’artifice… qui se termine mal !

Pour ma part donc, né en 1945, j’ai vécu mes premières années à la campagne, dans une maison sommaire, sans toilettes ni confort. Mon père exploitait la petite ferme avec un cheval. C’est dans les années 1955 qu’est arrivé le tracteur, puis une première voiture. Je n’ai eu chez moi la télévision et le téléphone que vers 1980, puis un petit ordinateur en 1991 et un smartphone vers 1995. Aujourd’hui j’ai tout cela et suis sur les réseaux sociaux. Une révolution technologique !

Mes parents n’avaient guère « voyagé » au-delà d’une cinquantaine de kilomètres autour de leur village d’origine. Personnellement, j’ai créé un club international de naturalistes, en communiquant par courrier postal, en 1961, puis effectué quelques voyages, de loisirs ou professionnels, dont la Norvège en 1976 ou la Réunion vers 1995. Mes enfants ont effectué de multiples voyages à de grandes distances. Certains de mes amis ont un enfant en Australie et l’autre au Mexique ou au Canada… Une véritable mondialisation !

Quant à l’érosion de la biodiversité et le dérèglement du climat, inutile d’y revenir encore, cela a été évoqué à de multiples reprises au cours de plus de 700 chroniques sur ce blog et quelques ouvrages…

Et maintenant ? Il faut AGIR, vite et après évaluation des situations. Gare aux fausses bonnes idées ! AGIR chacun individuellement et collectivement. Un petit livre peut y aider en offrant 93 propositions : Les clés de notre avenir - Persée, 2020.- 100 p. – 10 €. En librairie ou à défaut : https://www.editions-persee.fr/

A petite échelle ce blog peut contribuer aussi à cette évolution avec des propositions concrètes pour progresser, autant que possible. Pour vous abonner : www.michel-lerond.com , colonne de gauche, case « newsletter », inscrire son adresse mail et cocher « s’abonner ». Valider le mail de confirmation. Vous recevez directement chaque nouvelle publication à périodicité variable. Bonnes lectures !

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

R
Je comprends encore mieux Michel pourquoi je suis en phase avec tout ce que tu peux dire à propos de la nature. Des origines communes et un bon sens paysan permettent de mieux se comprendre plutôt que de grands discours et aussi d'agir sur l'avenir; Tu as encore de belles années devant toi pour admirer et comprendre le monde du vivant.
Amitiés.
Rémi Lenormand.
Répondre
M
Merci Rémi de ton intérêt constant pour mes écrits. Eh oui... le bon sens paysan ! J'ai détaillé un peu plus et commenté “mes origines” dans “Faire passer le message”, comme tu le sais sans doute. Merci encore.
M
Merci Philippe de ton commentaire. Je me suis peut être mal exprimé : j'aurai du dire téléphone portable et non pas smartphone en 1995. Ce n'est pas tout à fait la même chose ! Quant à être précurseur ? Peut être, mais encore faut-il être entendu !
P
Michel, un vrai précurseur, je n'ai eu de smartphone qu'en 2009 ! ;)