Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel Lerond
  • : Libre opinion sur les questions d'actualité en environnement et développement soutenable
  • Contact

Profil

  • Michel Lerond
  • Ecologue et essayiste. Dans notre pratique professionnelle, nous avons pu contribuer, notamment, à un meilleur accès à l’information sur l'environnement.

Recherche

Catégories

26 mars 2022 6 26 /03 /mars /2022 08:25

Comment le dire encore et encore

Avec le dérèglement du climat, nous sommes là sur les thématiques de ce blog sur lequel nous avons évoqué ces questions à de multiples reprises. Il ne s’agit pas de se vanter puisque je ne suis pas à l’origine de ces informations, mais en tant que lanceur d’alerte, j’ai simplement retransmis les données dont je disposais, après vérifications, ce qui prouve seulement que l’on sait tout cela depuis longtemps et que l’on n’a pas voulu voir et encore moins agir... ou si peu. Le rapport du GIEC 2022 alerte de façon dramatique sur les conséquences de l’inaction et les difficultés de l’adaptation, au stade où nous en sommes maintenant. Hans-Otto Pörtner, le coprésident du Groupe de travail II du GIEC le confirme :"Les preuves scientifiques sont sans équivoque : le changement climatique est une menace pour le bien-être humain et la santé de la planète. Tout retard supplémentaire dans une action mondiale concertée sera une occasion manquée pour assurer un avenir vivable".

Rappelons que la première chronique de ce blog, publiée le 4 décembre 2007, s’intitulait As-tu vu Tuvalu ? , elle attirait l’attention sur cet archipel du Pacifique menacé de disparition du fait des dérèglements du climat. J’alertais sur l’avenir : « Voilà bien une « maquette » de ce qui nous attend à plus grande échelle ». Le 1er avril 2008 je relayais les alertes du Secrétaire général de l’OCDE et du Secrétaire général adjoint des Nations Unies : Alerte rouge, j’insistais dans cette chronique sur la nécessité de « changer nos comportements, chacun de nous comme les gouvernants, collectivement à l’échelle mondiale ». Le 6 janvier 2009, je m’impatiente : Qu’est-ce qu’on attend ? : « Allons-nous continuer, comme les passagers du Titanic, à attendre le choc pour être convaincus qu’il y avait bien un iceberg devant nous ? Il nous appartient de choisir entre le monde en crise actuel et un nouveau projet de société. ». Et encore, en rappel quasi historique, la chronique du 23 février 2009 : Climat-énergie : vous ne saviez pas ? mentionne des publications accessibles à un large public, du Nouvel Observateur au journal Le Monde, alertant sur la fin de l’insouciance énergétique, le danger croissant d’un réchauffement mondial, ou encore les tempêtes, inondations et sécheresses à venir, tout cela entre 1979 et 2000. Le 5 mai 2009, Vous allez vous acclimater ? : ma chronique rappelle que les scientifiques ont donné l’alerte et c’est maintenant aux politiques de prendre les mesures qui s’imposent et aux citoyens de les pousser en ce sens. Enfin, pour ne retenir que ça, le 13 octobre 2009 : « Ca va bouillir » ? la chronique évoque l’ampleur du phénomène avec des pluies torrentielles en Chine, sécheresses dramatiques en Inde et en Australie, etc. Ce qui a fait dire à Ban Ki-moon, secrétaire général de l’ONU : « Nous avons le pied collé sur l’accélérateur et nous fonçons vers l’abîme ». Où en sommes-nous maintenant ?

A suivre : 3/4 Nous sommes devant le mur.

               4/4 Allez on y va

Partager cet article
Repost0

commentaires