Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel Lerond
  • : Libre opinion sur les questions d'actualité en environnement et développement soutenable
  • Contact

Profil

  • Michel Lerond
  • Ecologue et essayiste. Dans notre pratique professionnelle, nous avons pu contribuer, notamment, à un meilleur accès à l’information sur l'environnement.

Recherche

Catégories

16 avril 2022 6 16 /04 /avril /2022 08:14

           C’est au cœur de la vallée de la Varenne, à Saint-Saëns (76) qu’est cultivé le « chou de Saint-Saëns », variété locale devenue rare de ce légume ancien que Gérard Mallet, horticulteur et fleuriste, s’efforce de sauvegarder.

C’est depuis 64 ans que Gérard Mallet, alors âgé de 14 ans, est amoureux de cette variété de chou. C’est trop chou ! Cette mission lui a été confiée par son employeur lorsqu’il a commencé sa carrière. Gérard Mallet s’y est attaché toute sa vie afin de préserver ce patrimoine vivant de son village.

Cette variété de chou, qui a bien failli disparaître, est facilement reconnaissable à son feuillage bleuté avec des veines roses. Il a un goût très doux et Gérard Mallet assure que c’est une des meilleures variétés de chou blanc. Le chou de Saint-Saëns peut atteindre 1,30 m de diamètre ! On trouve la trace de ce légume en 1854 dans le traité de culture potagère publié par le Cercle d’horticulture et botanique du département de la Seine-Inférieure. Après la Seconde Guerre mondiale, il est passé de mode et a été menacé de disparition, mais sauvé par Gérard Mallet !

La graine de ce chou est récoltée fin juillet et semée durant la deuxième quinzaine d’août. Les petits choux sont ensuite repiqués un mois plus tard, tous les 10 cm. Fin mars, les jeunes pieds sont définitivement mis en place, espacés de 80 cm à 1 m. En septembre, il fait sa pomme, bon à être consommé.

Conserver les légumes anciens est nécessaire car ils servent de souches, grâce auxquelles on peut améliorer les variétés existantes ou en créer des nouvelles. Gérard Mallet espère que quelqu’un puisse reprendre le flambeau. Le chou de Saint-Saëns est inscrit au catalogue officiel des graines françaises et depuis 24 ans, Gérard Mallet est le fournisseur officiel de graines pour le concours national des jardins potagers organisé par la société nationale d’horticulture de France.

À l’occasion de la Fête du chou, organisée par la municipalité et les artisans commerçants de Saint-Saëns chaque année en septembre, Gérard Mallet est bien sûr présent. Cette variété régionale continue d’être cultivée, notamment dans le nord-ouest de la France, particulièrement en Normandie, mais aussi en Martinique ou à l’étranger. 

Merci monsieur Mallet de participer ainsi à la sauvegarde de notre patrimoine. C’est trop chou !

Partager cet article
Repost0

commentaires