Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel Lerond
  • : Libre opinion sur les questions d'actualité en environnement et développement soutenable
  • Contact

Profil

  • Michel Lerond
  • Ecologue et essayiste. Dans notre pratique professionnelle, nous avons pu contribuer, notamment, à un meilleur accès à l’information sur l'environnement.

Recherche

Catégories

28 mai 2022 6 28 /05 /mai /2022 08:14

     Comment imaginer la Normandie sans pommiers et sans pommes ? Tout simplement impossible. C’est bien le défi relevé par le Verger Conservatoire du Lycée Professionnel Agricole du Pays de Bray qui a pour objectif la sauvegarde et la valorisation de pommiers originaires de ce territoire. Implanté il y a 35 ans, le verger conservatoire de Merval est de la plus haute importance avec ses variétés anciennes de pommes. Après que des fonds européens aient permis de régénérer le verger avec des sujets jeunes se posait la question du relai de financement auprès des collectivités territoriales.

    Mais voilà que des donateurs, des mécènes et des collectivités territoriales concourent au sauvetage du verger ! C’est surtout la Région Normandie qui a mis au point une logistique de sauvetage de la pomme, sous le nom de « Pommes à cidre et à jus » pour concourir à un financement de 140 000 € (Fonds européen Leader, Région et autofinancement). C’est ainsi une vingtaine de variétés de pommes à cidre et à jus qui vont être mises à disposition des producteurs et transformateurs.

     A cette occasion, il peut être opportun de rappeler que c’est au 19ème siècle que la pomme normande a connu son apogée avec d’innombrables variétés et une consommation de cidre… abondante. Mais les guerres et le phylloxéra (reporté de la vigne sur les pommiers) ont engendré une mise en sommeil de la culture de pommes et l’abandon de nombreuses variétés, certaines définitivement disparues. C’est à l’initiative de pomologues comme Fernand Bazerque, un siècle plus tard au verger de Merval, que l’on a retrouvé l’intérêt de remettre en état les vergers cidricoles. La pomme a maintenant repris des couleurs et la filière cidricole a élevé des cidres typés selon les terroirs qui retiennent l’attention de chefs étoilés.

     Originaire d’Asie centrale au Néolithique, la pomme est arrivée avec la route de la soie chez les Arabes, les Grecs et les Romains pour arriver en Normandie via le Moyen Orient puis le Pays Basque. Avec le nouveau départ de la filière les Normands retrouvent leur emblême et sont sauvés, « Tant qu’il y aura des pommes » !

     Marie Benoit et Jean-Yves Ferret de Beaubec Productions ont réalisé un film documentaire qui traite essentiellement du verger conservatoire du lycée agricole de Brémontier-Merval. Outre les aspects purement arboricoles, le film aborde aussi le thème de la ruralité en Pays de Bray, préoccupation montante.

     L’odeur de mon pays était dans une pomme ! Et avec un bon coup de cidre… alors là, on se sent vraiment Normands !

Partager cet article
Repost0

commentaires

F
Merci à vous. On peut être née en Normandie et toujours apprendre des choses très intéressantes.
Répondre
M
Merci Lara. Et on n'a pas finie d'en apprendre des choses sur la Normandie !