Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel Lerond
  • : Libre opinion sur les questions d'actualité en environnement et développement soutenable
  • Contact

Profil

  • Michel Lerond
  • Ecologue et essayiste. Dans notre pratique professionnelle, nous avons pu contribuer, notamment, à un meilleur accès à l’information sur l'environnement.

Recherche

Catégories

10 octobre 2022 1 10 /10 /octobre /2022 11:40

     Le mois d’octobre 2022 présente une particularité avec 5 samedis, 5 dimanches et 5 lundis ! Cette originalité n’est pas très fréquente, mais pour autant on ne peut pas prétendre que cela n’arrive que tous les 823 ans comme il a été dit sur les réseaux sociaux. Il s’agit d’une fakenews ! C’est toutefois l’occasion de s’interroger sur notre calendrier, ses origines et son adéquation, ou pas, avec la nature.

     Notre calendrier a beaucoup varié au cours des temps et des civilisations, ce qui fait que le commenter en détail n’est guère aisé. Dès l’origine, c’est un système de repérage des dates de l’organisation de la vie agricole, sociale ou religieuse, qui s’appuie sur des durées définies par des phénomènes astronomiques, donc la nature. L’alternance jour-nuit a toujours été l’unité fondamentale, ce qui fait que le changement de jour varie d’un point à un autre du globe. C’est la plus petite unité du calendrier, avec des variantes historiques selon les civilisations qui comptaient le jour à partir de midi, de minuit ou du lever ou coucher du soleil… Les phases de la lune, faciles à observer, ont permis de se situer aussi sur une échelle de 30 ou 31 jours, mais le cycle lunaire varie en réalité de 29 jours et 6 heures à 29 jours et 20 heures ! Pas facile…

     Les saisons sont déterminées par la révolution de la Terre autour du Soleil, mais cette durée n’est pas facile à repérer et, selon les époques et les civilisations, on s’est appuyé sur l’allongement des ombres au cours de l’année, des mégalithes par exemple, ou ou la montée des eaux de grands fleuves comme le Nil. La plupart des calendriers historiques comptent quatre saisons (les nôtres), mais ce ne fut pas toujours le cas, comme les Chinois qui plaçait l’été de mai à juillet.

     Actuellement une année vaut 365,242201 jours. Pas facile de tomber juste ! Pour faire face à cette difficulté, on a souvent choisi de recaler le calendrier de façon empirique. C’est ainsi que le calendrier romain comptait 295 jours groupés en 10 mois de 29 ou 30 jours, soit la durée moyenne d’une lunaison. L’harmonisation entre cycle lunaire et cycle solaire étant imparfaite, certains ont intercalé un treizième mois pour éviter un décalage des saisons…

     C’est le calendrier grégorien qui est le plus utilisé dans le monde d’aujourd’hui dans lequel les mois ne sont pas en phase avec le cycle lunaire et le nombre de jours par mois « ajusté » pour retomber sur une année de 365 jours. Malgré ces efforts pour parvenir à une synchronisation acceptable, il subsiste un décalage de 3 jours sur 10 000 ans. Bon, eh bien, on en restera là !

     On pourrait encore évoquer le calendrier chinois, les dates de Noël ou du nouvel an… sources de variations à n’en plus finir. Bref, aujourd’hui on est bien le samedi 8 octobre 2022, soyez rassurés. Et comme disait l’autre, « Quel foutoir la nature » (Mini-nouvelles (2008-2016).- Paris : Les impliqués éditeur, 2016.- 170 p.)

 

Partager cet article
Repost0

commentaires