Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel Lerond
  • : Libre opinion sur les questions d'actualité en environnement et développement soutenable
  • Contact

Profil

  • Michel Lerond
  • Ecologue et essayiste. Dans notre pratique professionnelle, nous avons pu contribuer, notamment, à un meilleur accès à l’information sur l'environnement.

Recherche

Catégories

19 février 2008 2 19 /02 /février /2008 07:52
          Ce sont deux anecdotes édifiantes.

Dans les années 1980, après beaucoup d’investissement personnel, j’ai réussi à créer l’Observatoire régional de l’environnement en haute-Normandie. Ce fut très laborieux, l’idée de rassembler l’information éparse n’étant pas dans la culture du moment. A force de persuasion, je finis par obtenir des financements croisés de l’Etat, la région Haute-Normandie, le département de Seine-Maritime et la ville de Rouen. Peu après je demandais audience au Président de Région, qui me l’accorda. Il me reçut et me confia que c’était la première fois que quelqu’un venait le voir pour seulement le remercier et ne rien demander d’autre…

Très récemment, une étudiante de master à Lille me téléphone, faisant état du fait qu’elle avait découvert sur internet la mention de quelques articles sur les herbiers que j’avais publiés dans les années 1970. Elle insiste sur le besoin urgent qu’elle a de ces publications pour son stage et le rapport qu’elle doit rendre sous peu. Je ne suis pas disponible immédiatement, mais compte-tenu de son insistance, je fais les recherches nécessaires et lui fais parvenir les articles le jour même. Je suppose que son stage s’est bien terminé et que son rapport a été bien noté. En tous cas, je n’ai eu ni nouvelles, ni simple merci, ni même un accusé de réception…

Cette seconde anecdote n’est pas vraiment… anecdotique. C’est chaque semaine que cela arrive, et pas seulement avec des jeunes gens. La performance des moyens de communication a fini par faire oublier que derrière la machine il y a des individus de bonne volonté, ou bien fermés à toute entraide. On voit bien, à travers ces anecdotes, combien la société numérique modifie nos comportements en renforçant la double tendance de l’urgence et de l’individualisme.

En somme, j’ai besoin de vous, je veux cela tout de suite, gratuitement, et je n’ai de merci à dire à personne. Bienvenue dans le monde de la communication !

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Lerond - dans Société
commenter cet article

commentaires

Michel Lerond 25/02/2008 11:39

Merci beaucoup de vos réactions et approbations. Je me sens obligé de continuer !
Michel

lenormand 25/02/2008 11:08

Monsieur Lerond,

Votre blog est très intéressant, je vais le communiquer à tous mes amis. Bien sûr, les mesures à prendre pour contrer la dégradation du climat et de tout notre environnement sont impopulaires.Si rien n'est fait rapidement, il est certain que la catastrophe est inéluctable , hélas.
Concernant le hameau de Béthencourt, c'est passionnant. Je connaissais un peu l'histoire mais pas aussi détaillée et fournie( j'ai plusieurs livres à ce sujet). Cauchois d'origine, et brayon d'adoption, j'ai effectivement tenu à ce que l'appellation "sente de Béthencourt " soit maintenue dans le village d'Argueil où j'habite. Il m'est très agréable de descendre cette sente pour aller à Béthencourt à pied: en procédant ainsi j'ai l'impression de vivre en Pays de Bray et en Pays de Caux. En regardant-du bord de l'Andelle- le colombier et sous un certain angle les bases féodales de la grange ou du cellier (?) , il est facile d' imaginer l'ancien fief Béthencourt.
Entièrement d'accord avec vous sur tout et aussi dans le domaine politique où les "caciques" s'accrochent à leur pouvoir tel Louis XIV (sans le génie bien entendu).
Enfin concernant l'individualisme et le chacun pour soi à tout prix, il ne faut pas se leurrer. Il ne faut nullement attendre de remerciements des autres ou de reconnaissance.. L'impolitesse, l'incorrection, l'inéducation sont, hélas, le lot commun d'un très grand nombres de nos congénères.

Merci pour votre blog, continuez, bon courage et bien amicalement.

Rémi Lenormand.