Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel Lerond
  • : Libre opinion sur les questions d'actualité en environnement et développement soutenable
  • Contact

Profil

  • Michel Lerond
  • Ecologue et essayiste. Dans notre pratique professionnelle, nous avons pu contribuer, notamment, à un meilleur accès à l’information sur l'environnement.

Recherche

Catégories

11 novembre 2008 2 11 /11 /novembre /2008 12:47

         Dans le cadre du cycle de conférences 2008 « Relever le défi de la biodiversité », organisé par l’IFORE (Institut de Formation de l’Environnement) il m’était demandé de prononcer une conférence sur le thème « le profil environnemental : un diagnostic adapté à l’urbanisme » le 7 novembre au Museum de Paris. En voici un condensé :

Le profil environnemental d’un territoire est un outil de diagnostic apparu dans les années 1990 en France. Au fil des évolutions, les problématiques environnementales ont glissé vers la notion de durabilité, notamment en matière d’urbanisme. Des réflexions restent nécessaires sur la façon d’apprécier l’équilibre entre les trois pôles du développement durable : de façon simple, le profil environnemental peut constituer l’outil central en y intégrant l’équité sociale, l’économie et la gouvernance.

Le profil de « développement durable » constitue alors un outil de diagnostic bien adapté aux documents d’urbanisme (notamment PLU, plan local d’urbanisme et SCoT, schéma de cohérence territoriale), en parallèle au PADD (plan d’aménagement et de développement durable) et en vue d’établir le zonage et de déterminer les trames vertes. Il constitue le fondement d’une démarche complète qui va de l’état des lieux à l’évaluation. Cette démarche pragmatique comporte alors trois étapes : l’établissement du profil de développement durable qui identifie les enjeux sur la base des grandes composantes ; le tableau de bord qui permet de suivre les impacts de l’opération, et donc de proposer des choix et des mesures réductrices ou d’accompagnement ; le suivi-bilan avec des phases qui correspondent à l’avancement, puis à la mise en œuvre totale.

         La typologie du profil permet une transversalité maximale en considérant les dimensions : biodiversité, pollution, ressources naturelles et économiques, risques et santé, cadre de vie, patrimoine, usages du territoire et données sociales, gouvernance. Cette démarche peut s’appliquer sans difficulté aux opérations d’urbanisme en s’adaptant à différentes échelles de territoire. La méthode reste perfectible : elle n’a pas de caractère réglementaire et elle relève de l’initiative du maître d’ouvrage qui a toute latitude pour l’adapter à sa situation spécifique.

          Un ouvrage récent présente cette démarche : LE DEVELOPPEMENT SOUTENABLE, Evaluation simplifiée dans un contexte Nord-Sud, il peut être commandé directement chez votre libraire habituel ou sur le site de l’éditeur : http://editions-harmattan.fr Des informations complémentaires, à propos de cette conférence, sont disponibles sur le site : www.ifore.developpement-durable.gouv.fr rubrique Actualités.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Lerond - dans Environnement
commenter cet article

commentaires