Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel Lerond
  • : Libre opinion sur les questions d'actualité en environnement et développement soutenable
  • Contact

Profil

  • Michel Lerond
  • Ecologue et essayiste. Dans notre pratique professionnelle, nous avons pu contribuer, notamment, à un meilleur accès à l’information sur l'environnement.

Recherche

Catégories

27 juillet 2009 1 27 /07 /juillet /2009 13:58

Son corps frêle était appuyé contre un tronc d’arbre. Sa face offrait peu de relief, mais était illuminée, à la manière d’un soleil pourvu de gros rayons, à moins que ce ne soit en simulant une fleur aux pétales effilés. Tout son être embaumait le sous-bois, sa peau était lisse et claire, une vraie beauté !

Quel souvenir, en effet, que cette Usnée fleurie rencontrée en Haute-Corrèze, où elle se développe un peu partout. Ce lichen fruticuleux (en forme d’arbuste) prolifère dans cette zone boisée et humide.

C’est bien improprement que l’on qualifie cette usnée de fleurie. Les lichens sont des plantes proches des champignons et n’ont donc pas de fleurs. Cet organe qui simule une fleur est en fait une apothécie, l’organe de reproduction en forme de coupe ou de disque, et dans le cas présent, de grande dimension relativement au lichen soit environ 1 cm de diamètre.

On confond souvent les lichens avec les mousses parce qu'ils présentent une morphologie comparable et qu'ils occupent à peu près les mêmes milieux. Les lichens "vivent d'amour" parce qu'en fait ce ne sont pas tout à fait des végétaux comme les autres, mais une association de deux plantes : une algue présente sous forme de cellules isolées et un champignon qui l'héberge dans son thalle. C'est une association à bénéfice réciproque où chacun apporte ce qui est nécessaire à la vie de l'autre : c'est une symbiose. Les lichens "vivent aussi d'eau fraîche" parce que l'eau est un élément tout à fait déterminant pour eux.

Enfin les lichens ont besoin d'un air de bonne qualité parce qu'ils sont très dépendants de leur environnement. En effet ils ne disposent pas de protection comme les végétaux supérieurs (La cuticule) ou même comme les humains (La peau). Les lichens conservent leur métabolisme (Respiration et photosynthèse) tout au long de l'année sans répit en hiver, comme les arbres par exemple. Ils vivent longtemps, régulièrement plusieurs dizaines d'années.

Tous ces facteurs expliquent que les lichens soient très réceptifs aux modifications de leur environnement immédiat et en particulier très sensibles à la qualité de l'air.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Lerond - dans Environnement
commenter cet article

commentaires