Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel Lerond
  • : Libre opinion sur les questions d'actualité en environnement et développement soutenable
  • Contact

Profil

  • Michel Lerond
  • Ecologue et essayiste. Dans notre pratique professionnelle, nous avons pu contribuer, notamment, à un meilleur accès à l’information sur l'environnement.

Recherche

Catégories

4 décembre 2012 2 04 /12 /décembre /2012 08:24

             Il est des choses que l’on n’aime pas quantifier, parce qu’elles relèvent du qualitatif ou de l’affectif. C’est le cas de la biodiversité, déjà évoquée sur ce blog, mais aussi des maladies graves, tant leur impact psychologique peut être important. C’est ainsi qu’une étude récente, émanant de l’université d’Oxford révèle ce que coûtent les cancers. Il s’agit d’une mise en forme des données en provenance de nombreux organismes européens. L’étude annonce l’ampleur du « sinistre » avec un coût de 124 milliards d’euros par an pour l’Europe, soit de 32 € (Lituanie) à 165 € (Allemagne) par habitant. La France se situe dans la moyenne avec un coût de 91 € par an et par habitant. Ces coûts cumulent les frais de santé directs (hospitalisation et médicaments), les frais de suite et les pertes de productivité. Les cancers du sein et du poumon sont les plus coûteux avec respectivement 6 et 19 milliards d’euros par an pour l’Europe. 

          En France, comme dans bien d’autres pays, la lutte contre le cancer est une priorité de santé publique, ce qui est bien normal d’autant plus que les espoirs de guérison sont maintenant avérés. Mais en période de crise économique, la question d’une limite des dépenses pourrait se poser malgré tout. Il n’en est rien puisqu’en France, on compte près de 5 000 chercheurs sur ce thème, dont le principe de base est : « toute amélioration du service rendu au patient est jugée supportable au plan financier par la société ». La lutte contre le cancer représente un bel exemple de solidarité nationale qu’il n’est pas vain de rappeler en ces temps difficiles, mais ne faudrait-il pas aussi s’interroger sur les raisons de ces maladies et accentuer les efforts de prévention. 

         C’est dans cet esprit que l’ONG Green Cross Suisse vient de faire savoir qu’environ 125 millions de personnes dans le monde sont menacées par les 10 polluants les plus dangereux de la planète, avec des méfaits sanitaires équivalents à ceux des trois grandes infections mondiales que sont le sida, la tuberculose et la malaria. Comme trop souvent, dans bien des cas, on savait ! C’est le cas, par exemple, des émissions de micro-particules cancérogènes par les moteurs diesel, connues depuis une trentaine d’années et que l’on feint d’avoir découvert tout récemment. Il en résulte une impasse sur le plan industriel, compte-tenu de l’importance du parc automobile diesel, et des coûts importants supportés par… le système de santé, sans compter quelques « désagréments » pour les patients concernés. 

         Répétons le encore une fois : il y a un besoin impératif d’expertise et d’évaluation en amont. A minima, on fera des économies !

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Lerond - dans Economie
commenter cet article

commentaires

Elisabeth DUCHARNE 27/01/2013 18:43

Bonjour Michel,
Tout d'abord, il me reste encore quelques jours pour vous présenter mes voeux les plus sincères pour cette nouvelle année.
Ensuite pour vous dire que je ne recevais plus vos mails et j'en étais triste, jusqu'à ce que je m'aperçoive que vous ne pouviez pas savoir que je travaillais maintenat pour la Ville de
Pont-Audemer. Voilà qui est fait : pouvez-vous modifier mon adresse ?
Nous aurons sans dote l'occasion de communiquer.
Bien sincèrement,
Elisabeth DUCHARNE

Prieur 06/12/2012 18:45

Les avantages et inconvénients du moteur Diesel par rapport au moteur à essence 95 ou 98 sont connus:

Avantages: carburant plus lourd (moins raffiné et utilisant des coupes des fonds de distillation) moins cher en terme d'énergie consommée par tonne de combustible mis à la consommation, permettant
de valoriser des produits qui se trouvent dans le bitume; autre avantage, la consommation d'un moteur diesel par énergie produite est plus faible de 10% environ. Par ailleurs les émissions de CO2
sont plus faibles....

Inconvénients: émissions de particules qui deviennent du même ordre de grandeur que celle d'un moteur à essence dès que le moteur Diesel est équipé d'un filtre obligatoire depuis 20 ans, amélioré
sans cesse depuis lors.
Malheureusement la longévité des moteurs Diesel est de 2 à 3 fois supérieure à celle des moteurs à essence (développement durable)... ce qui fait qu'on voit sur nos routes des très vieux engins
fumants (autobus aussi)

On ne peut condamner le moteur Diesel sur un seul facteur: il faut faire la part des choses!

Michel Lerond 07/12/2012 07:51



Merci Gérard de ces précisions tout à fait utiles et exactes. Ce qui prouve combien il est difficile pour le consommateur de faire des choix judicieux.  Il y a presque toujours nécessité
d'un compromis pour choisir entre... des inconvénients. Pour ma part, j'ai choisi de rouler en Diesel en raison du moindre rejet de CO2. Mais les incidences sanitaires des micro particules sont
de plus en plus préoccupantes et me posent question.


Michel



lenormand 05/12/2012 16:46

Malgré les progrès considérables de la science, le cancer demeure le mal endémique de nos sociétés dites évoluées. Guérir est la noble mission des professionnels de santé. Mais si l’on veut avancer
dans la lutte victorieuse contre ce mal implacable, il devient très urgent d’agir en amont par la prévention. A cet effet, il faut repenser nos modes de vies désastreuses en agissant sur plusieurs
facteurs responsables en grande partie des cancers : alimentation, environnement, industries polluantes, insecticides, pesticides, transports (le diesel sera le prochain scandale comparable à celui
de l’amiante mais en pire)le nucléaire est une énergie non polluante selon EDF qui nous considère comme des illettrés ! Un autre monde est possible sans revenir à la bougie, meilleur pour tous. Nos
élus –quelque soient leurs tendances politiques – ont-ils la volonté de changer la société face aux pouvoirs de l’argent et des lobbies de tous poils ? Le peuvent-ils ? Et nos concitoyens sur
informés par TF1 sont-ils conscients des problèmes ?

Michel Lerond 06/12/2012 08:24



Merci Rémi. Je crois que là tout est dit ! Il n'y a plus qu'à...


Michel



Alain Joubert 04/12/2012 17:35

Très juste