Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel Lerond
  • : Libre opinion sur les questions d'actualité en environnement et développement soutenable
  • Contact

Profil

  • Michel Lerond
  • Ecologue et essayiste. Dans notre pratique professionnelle, nous avons pu contribuer, notamment, à un meilleur accès à l’information sur l'environnement.

Recherche

Catégories

27 novembre 2012 2 27 /11 /novembre /2012 08:23

        Ils avaient l’habitude de se retrouver le mercredi soir pour prendre ensemble une mousse ou un apéro. Parfois, ils restaient au bar, mais cette fois ils avaient préféré s’installer à une table en retrait. Voilà un moment qu’ils souhaitaient parler de la sûreté nucléaire. Non non, ce n’était pas le Café du Commerce, celui-là s’appelait L’Espoir. Avec un sens inné du marketing, le patron avait pris l’habitude de s’approcher doucement des clients dont les verres étaient vides et leur proposait, à mi voix : Je vous remets un peu d’Espoir ? 

        C’est Rémi qui entama la discussion en tant que défenseur du nucléaire : Alors Toi Antoine, tu t’es rallié aux écolos et leurs fantasmes qui foutent la trouille ?

        Antoine fut un peu vexé de cette entrée en matière, lui qui travaillait en environnement en cherchant toujours à cerner avec objectivité les questions posées. Il répondit : Je comprends que l’on puisse soutenir la filière nucléaire pour assurer un approvisionnement énergétique efficace, mais on ne peut pas sous-estimer les risques qui vont avec.

         Rémi : Mais quels risques ? A ce jour il n’est pas arrivé d’accident grave en France, que des incidents mineurs.

         Antoine : C’est vrai, mais il y a eu Three Miles Island, puis Tchernobyl et Fukushima plus récemment. Qui dit que nous sommes à l’abri de risques similaires ?

         Rémi : Mais non, tu sais bien que la technologie nucléaire française est tout ce qu’il y a de plus fiable. Et puis comment pourrait-on se passer du nucléaire ? On ne va pas construire des centrales au charbon avec les risques, bien plus importants, que cela comporte pour l’effet de serre. Et en termes d’emploi, tu y as pensé au gisement que représentent l’entretien des centrales existantes et la construction des EPR ?

         Antoine : On pourrait tout de même faire plus en ce qui concerne les énergies renouvelables, comme l’éolien, le photovoltaïque, la biomasse, la géothermie…

         Rémi coupa la parole : Parlons-en des éoliennes, avec la dégradation des paysages qu’elles engendrent. 

         Antoine : Tout cela se discute Rémi, mais revenons aux risques du nucléaire. En tant que chef d’entreprise tu as sans doute entendu parler du rapport tout récent de la Commission européenne sur l’état des réacteurs…

         Rémi : Que l’Europe s’occupe de ce qui la regarde !

         Antoine : Quand elle subventionne les entreprises, ça la regarde, mais pas quand elle s’intéresse à la sécurité des populations ? Alors je vais te dire l’essentiel des conclusions de ce rapport sur l’état des 145 réacteurs européens, dont 54 en France : Les équipements destinés aux interventions d’urgence ne sont pas protégés dans la moitié du parc ; dans 54 réacteurs les risques sismiques n’ont pas été pris en compte selon les normes récentes ; 24 réacteurs ne disposent pas de salle de commande de secours. En résumé, presque partout des améliorations à la sécurité doivent être apportées, et en particulier en France à Fessenheim, Tricastin, Cattenom et Chooz.

        Alors le patron du café s’approcha doucement d’eux et leur proposa, à mi voix : Alors Messieurs, je vous remets un peu d’Espoir ? 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Lerond - dans Nouvelles
commenter cet article

commentaires

lenormand 27/11/2012 10:15

L'espoir est la maladie la plus récurrente du genre humain.Heureusement d'ailleurs;espérons fermement que la voie de la sagesse l'emportera en faveur des énergies renouvelables.

lecouteurmichel 27/11/2012 09:23

Moi, tant que Brennelis ne sera pas entièrement déconstruite, je penserai toujours, que le Nucléaire est la source énergétique la plus chère de toutes, et la plus dangereuse pour l'espèce humaine.