Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel Lerond
  • : Libre opinion sur les questions d'actualité en environnement et développement soutenable
  • Contact

Profil

  • Michel Lerond
  • Ecologue et essayiste. Dans notre pratique professionnelle, nous avons pu contribuer, notamment, à un meilleur accès à l’information sur l'environnement.

Recherche

Catégories

12 mars 2013 2 12 /03 /mars /2013 09:37

         Si on traduit les mots chinois, la toux, c’est à cause du hors indice, relatif à l’état de l’air. Mais attention, ne dites pas que vous avez la « toux de Pékin », ce serait une insulte à la capitale chinoise, selon certains médecins qui ne connaissent pas les particules fines, mais considèrent ce trouble respiratoire comme naturel… Les particules fines, émises par les moteurs diesel et la combustion du charbon ou du bois principalement, sont dites PM2,5, c'est-à-dire de moins de 2,5 µm de diamètre ; elles sont très nocives pour la santé parce qu’elles pénètrent dans l’appareil respiratoire en profondeur. L’OMS estime nuisible un taux qui dépasse le seuil de 25 µg/m3 plus de trois jours par an. Toute la semaine de mi-janvier 2013, à Pékin, ce taux était voisin de 1 000 µg/m3, soit 40 fois la norme recommandée ! Il faut dire que les 5 millions d’automobiles pékinoises contribuent au quart des émissions de particules fines, qu’un tiers provient des usines des provinces voisines et le reste des embouteillages de camions sur certaines routes et des chaufferies au charbon et au bois.

         La blogosphère chinoise a regorgé de commentaires sur cet hors service, le record revenant sans soute à Pan Shiyi (milliardaire dont le blog compte 14 millions d'abonnés, excusez du peu !) qui a lancé un appel public pour la création d'une législation sur la qualité de l'air. Un autre milliardaire, Chen Guangbiao a innové en matière de sensibilisation de la population en proposant, pour 0,6 € des canettes d'air tibétain...

         La contestation écologiste est ainsi devenue chose courante, que ce soit sur internet ou dans la rue. Face à cette actualité très préoccupante de la mi-janvier, il se pourrait que la gestion de ce hors service de la qualité de l'air soit un révélateur des dispositions de l'équipe dirigeante vis-à-vis des questions environnementales qui ne manquent pas en Chine, que ce soit à propos de l'air, mais aussi de l'eau ou de la biodiversité.

         Cela ne vous rappelle-t-il pas quelque chose, an matière de dictature écologiste ? : http://www.michel-lerond.com/article-31873331.html

Au fait, comment dit-on en chinois Allo, Tonton, pourquoi tu tousses ?

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Lerond - dans Nouvelles
commenter cet article

commentaires

SOS Mal de Seine 12/03/2013 20:07

Bah mon cochon...
http://www.bienpublic.com/actualite/2013/03/11/chine-pres-de-3-000-cadavres-de-porcs-repeches-dans-le-fleuve-de-shanghai

La solution ? Vendre l'eau pure tibétaine...
En chinois, "dalai lama" ça veut dire "tais toi et paies ! "

Michel Lerond 14/03/2013 08:31



Merci Philippe et Mal de Seine pour ces compléments d'information pertinents. Effectivement l'alerte micro-particules est très fréquente à Rouen.


Michel



Philippe 12/03/2013 10:09

Pourquoi aller si loin ? Du 28/02 ou 06/03, notre indice qualité de l'air, dans la région rouennaise, dépassait 5, avec un dépassement du seuil d'information et de recommandation aux personnes
sensibles les 3, 4 et 5 mars...