Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel Lerond
  • : Libre opinion sur les questions d'actualité en environnement et développement soutenable
  • Contact

Profil

  • Michel Lerond
  • Ecologue et essayiste. Dans notre pratique professionnelle, nous avons pu contribuer, notamment, à un meilleur accès à l’information sur l'environnement.

Recherche

Catégories

15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 08:22

Ce fut un congrès très curieux. En effet, cette grande conférence internationale de 2072 réunissait, pour la première fois, différentes espèces d’Hominidés. La date n’avait pas été choisie au hasard, c’était le centenaire de la conférence de Stockholm, la première conférence qui plaçait les questions environnementales au rang des préoccupations internationales, afin de faire le point sur l’état de dégradation de la planète, notre milieu de vie. Cette fois-ci, participaient donc, en plus des habitués de ce genre de manifestation, quelques Bonobos, Chimpanzés et autres Orang-outang ou Gorilles.

Depuis le début du 21ème siècle, les neurosciences avaient fait des progrès considérables et on avait pu mettre au point un « décodeur de neurones » pour interpréter la pensée de différents cerveaux de façon compréhensible, y compris par une autre espèce d’Hominidé. Un dispositif permettait alors, par exemple à un Chimpanzé de s’exprimer de façon sommaire, avec un langage quasiment humain, ou dans les cas plus complexes de projeter sa pensée sur un écran numérique. Ce dispositif fonctionnait dans un sens ou l’autre, traduit dans la langue souhaitée par les Humains.

Au cours de ce congrès donc, les Humains firent état d’un certain nombre de dégradations importantes de l’environnement, qui n’avaient fait qu’empirer depuis un siècle, malgré toutes les avancées ici ou là. Puis un Bonobo s’exprima, par l’intermédiaire du « décodeur de neurones » et livra son sentiment : Vous les Humains, vous connaissez des problèmes depuis que vous avez quitté vos forêts primitives. Vous avez commencé par vous vêtir, puis vous installer dans des demeures fixes, et très vite vous vous êtes pris pour les rois de la Terre, oubliant vos origines animales et votre dépendance obligée à la nature. Par tribus, puis par pays vous avez souhaité avoir plus que les autres, ce qui n’a pas manqué de vous créer quelques soucis… Ceci jusqu’à aujourd’hui où vous vous sentez bien démunis.

Un Humain pris la parole pour reconnaître le bien fondé de ce qui venait d’être « dit », et pour annoncer que dorénavant nous allions connaître une révolution planétaire quant à la place de l’humanité puisque nous avons enfin pris conscience, par la force des choses, des vrais enjeux et allons chercher à y remédier, tous les Hominidés ensemble.

Aujourd’hui, en 2137, la population humaine a bien régressé. Après avoir frisé les 10 milliards d’individus, voilà que suite aux modifications climatiques, à la dégradation de la biodiversité, à de graves accidents nucléaires et à quelques pandémies, le nombre d’Humains sur la planète n’atteint guère qu’un petit milliard. Pendant ce temps, les autres espèces d’Hominidés, plus adaptables, ont proliféré. En somme c’est la planète des singes

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Lerond - dans Nouvelles
commenter cet article

commentaires

Dan 18/04/2014 22:43

Et quelques siècles plus tard, les dauphins organiseront des musées relatant l'histoire d'une espèce disparue: la nôtre....