Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel Lerond
  • : Libre opinion sur les questions d'actualité en environnement et développement soutenable
  • Contact

Profil

  • Michel Lerond
  • Ecologue et essayiste. Dans notre pratique professionnelle, nous avons pu contribuer, notamment, à un meilleur accès à l’information sur l'environnement.

Recherche

Catégories

11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 08:27

 

         Voilà, nous y sommes, à quelques unités près, la Terre compte 7 milliards d’humains. L’INED (Institut national d’études démographiques) a prévu qu’en 2050, la planète pourrait compter entre 9 et 10 milliards d’individus, un humain sur quatre étant africain. Le Nigeria devrait devenir le troisième pays le plus peuplé au monde, avec 433 millions d’habitants, après la Chine (1,3 milliards) et surtout l’Inde (1,7 milliards). Les démographes de l’INED pensent que la planète pourra supporter cet accroissement en termes d’alimentation et font remarquer que la régulation des naissances est un leurre…

Il est vrai que le Nigeria est un pays riche puisque c’est le premier producteur de pétrole d’Afrique, avec 115 millions de tonnes en 2010. Mais cette richesse comporte son revers qui est la corruption, empêchant la population de profiter de cette manne. De plus le pays Ogoni dans le delta du Niger est souillé par les carences de l’exploitation pétrolière, au point que les Nations Unies considèrent ce sinistre comme l’un des plus grands désastres écologiques planétaires. Depuis le début de l’exploitation en 1956 les fuites d’hydrocarbures et les brûlages des gaz de pétrole se sont multipliés. Dans de nombreux secteurs l’eau potable est très contaminée, et la pollution de l’air généralisée. C’est de l’ordre d’un million de personnes qui sont ainsi affectées. Aux lacunes des sociétés pétrolières s’ajoutent les pillages et raffinages illégaux, ce qui ne simplifie pas la situation (voir aussi  http://www.michel-lerond.com/article-bp-bonne-promenade-57026260.html).

Selon les Nations Unies, la restauration des mangroves et des marécages est indispensable, ce qui devrait prendre… une trentaine d’années. Une meilleure qualité des écosystèmes est en effet indispensable pour redonner au pays un certain équilibre écologique, afin notamment de relancer l’agriculture, passée au second plan derrière l’exploitation du pétrole, et rendre à terme le Nigeria autosuffisant (voir aussi http://www.michel-lerond.com/article-re-partie-l-afrique-64252390.html). Devant l’essor démographique, il est absolument nécessaire que l’agriculture vivrière redevienne le pilier de l’économie nigérianne.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Lerond - dans Environnement
commenter cet article

commentaires

Dan 12/10/2011 11:46


Nous sommes au moins deux, donc! C'est vrai, de plus en plus de personnes consomment "raisonné", chacun à sa mesure, et initier des rencontres pour échanger et inventer de nouvelles attitudes de
consommateurs se fait de plus en plus... De manière informelle aussi, entre voisins, on parle, on compare, et ce ne peut que rouler dans la bonne direction! Par exemple, que je sois appliquée à
manger et jardiner "bio" les faisaient rire, quand je suis arrivée ici, il y a un an, et puis ils m'ont vu vivre, simplement.... ont goûté mes haricots, mes salades et mes tomates, ont admiré mes
roses, mes coccinelles et mes cosmos géants... C'est incroyable le pouvoir de la vie en bonne intelligence!


Dan 11/10/2011 10:24


Merci pour ces chiffres et explications claires, comme toujours...
Maintenant il faudrait envoyer ton texte (surtout la phrase surlignée) aux exploitants du pétrole, à tous ceux qui en font commerce, et particulièrement aux actionnaires et patrons de
multinationales, aux lobbyistes, etc...
Mais si tous ceux qui usent du pétrole dans leur vie courante, toi, moi, et des millions d'autres "privilégiés de cette planète faisaient des choix de consommation "intelligents" - d'un point de
vue humain et écologique - les gros vilains pourraient aller se rhabiller, n'est-ce pas?


Michel Lerond 12/10/2011 10:36



Eh oui Dan, c'est bien le problème, c'est que nous sommes tous impliqués dans une histoire comme celle-là. Autant dire que pour que les choses changent effectivement, il faut que nous aussi nous
changions dans nos comportements, nos modes de vie, nos modes de consommation... Y a du boulot, mais je m'y mets pour ce qui me concerne !


Michel