Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel Lerond
  • : Libre opinion sur les questions d'actualité en environnement et développement soutenable
  • Contact

Profil

  • Michel Lerond
  • Ecologue et essayiste. Dans notre pratique professionnelle, nous avons pu contribuer, notamment, à un meilleur accès à l’information sur l'environnement.

Recherche

Catégories

22 décembre 2014 1 22 /12 /décembre /2014 09:19

Alors, vous l’avez choisi votre arbre ? Grand, petit, à feuillage persistant ou caduque, régional bien sûr, ou un peu exotique et ornemental pour le parc près de la maison… Plantez, plantez, il en restera toujours quelque chose !

La suite de quelques avis extraits du bulletin officiel de la société française des amis des arbres, de mai 1924 :

 

-      Maurice MAETERLINCK

Comment choisir entre les arbres ? Je les aime tous. Ils sont le grand ornement de notre planète ; peut-être la seule chose que nous regretterons en d'autres mondes. Mais j'aime surtout les voir à leur place : le chêne et le hêtre dans la forêt, le platane, notamment le magnifique platane du midi, au bord des routes et sur le seuil des petites villes, l'orme et le marronnier dans les parcs ou le long des avenues, le saule et le peuplier d’Italie dans les prés, où ils gardent l'argent des ruisseaux, le cyprès sur la colline, à l'angle du portail ou de la bastide dorée. Mais le plus sympathique, le plus amène, le plus familier, le plus humain peut-être, c'est le bon tilleul rond, plantureux, satisfait, souriant, paternel qui, au plus bleu d'un jour d'été chaud comme un pain qui sort du four, vous accueille au seuil de la maison et semble vous tendre le vieux banc de pierre qu'il n'a cessé d’arroser de son ombre fraîche, verte, profonde, parfumée où bourdonnent, en son nom, des milliers d'abeilles…

 

-      Henri de REGNIER, de l’Académie française

J’aime trop les arbres pour en préférer aucun. Ils sont, en leur diversité la parure du paysage, mais je me sens peut-être une amitié particulière pour le pin, cher à Ronsard.

 

-      J.-H. ROSNY aîné, de l'Académie Concourt.

J'hésite ! J'hésite beaucoup ! J'aime tant les arbres, tous les arbres... Le charme d'un beau châtaignier, d'un vieux chêne, d’un hêtre bien campé, d'un peuplier lancé en flèche !...

Enfin ! choisissons le chêne, mais je ne suis pas sûr de l’aimer plus que d'autres arbres.

          Joyeux réveillon, en n’oubliant pas d’aller saluer votre arbre pour marquer le renouveau de l’année et des saisons.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Lerond - dans Nouvelles
commenter cet article

commentaires

Danielle 22/12/2014 11:28

J'ai planté un arbre à l'occasion de la naissance de chacun de mes petits-enfants.... Et même si ces jumeaux végétaux sont loin de mon regard aujourd'hui, j'aime à les imaginer, comme dans les
traditions animistes, veiller sur leurs frères humains...

Michel Lerond 28/12/2014 10:02



Merci Stéphan et Danielle. Oui la complexité des branchages, comme celle de la nature en général. Et planter un arbre pour la naissance d'un enfant, quel beau geste !


Michel



Augé Stéphan 22/12/2014 09:34

Bien qu'ils soient actuellement, pour la plupart, dégarnis, on peut admirer la complexité de leurs branchages qui permettra à chaque feuille de capter le maximun de rayons solaires quand le
printemps reviendra. Bonnes fêtes