Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel Lerond
  • : Libre opinion sur les questions d'actualité en environnement et développement soutenable
  • Contact

Profil

  • Michel Lerond
  • Ecologue et essayiste. Dans notre pratique professionnelle, nous avons pu contribuer, notamment, à un meilleur accès à l’information sur l'environnement.

Recherche

Catégories

13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 08:12


         C’était le 8 septembre 2016, dans une rue piétonne de Rouen, Liky et Likia souhaitaient s’offrir « un bon resto » à l’occasion de l’anniversaire de leur première rencontre. Ils connaissaient déjà beaucoup de restaurants dans leur ville, mais n’étaient pas encore allés chez Insectus, qui venait d’ouvrir. L’entrée du restaurant était symbolique, avec une grande sauterelle en guise de portique, et la déco intérieure reprenait ce thème, avec force papillons, asticots, grillons, etc.

Le garçon de salle les accueillit et les mis tout de suite à l’aise en leur proposant un miel liquide ou un jus de vers de bambou en apéritif, puis leur proposa la carte. Celle-ci leur apparut effectivement des plus originales : verrines de pattes et ailes à l’échalote, quiche aux asticots, spaghettis aux grillons, riz au lait avec larves d’abeilles, vers de bambous, larves en poudre, etc.

Liky eut comme une hésitation à la lecture de la carte, tandis que Likia semblait curieuse de découvrir ces nouveaux mets. Elle s’inquiéta un peu de la moue de Liky : Ne fais pas cette tête mon amour, je comprends tes réticences, mais ce n’est que psychologique. Tout cela doit être très riche en protéines et tu sais que nous sommes des pionniers en pratiquant l’entomophagie. Nous contribuons ainsi à réduire les coûts environnementaux occasionnés par la production de viande. Les insectes demandent moins d’eau, moins de surface et émettent moins de gaz à effet de serre. C’est formidable, non ?

Liky voulait bien admettre ces arguments, mais ne se sentait plus guère d’appétit… Pour le convaincre tout à fait, Likia appela le garçon afin qu’il précise la recette des asticots aux grillons. C’est très simple, repondit-il, vous prenez environ 75 grammes d’asticots par personne et quelques grillons, vous faites bien revenir à la poêle avant de les mélanger à la crème, puis vous versez sur la pâte feuilletée. Vous pourriez faire la même chose avec des criquets ou des sauterelles. C’est délicieux et très nourrissant. Une vraie voie d’avenir !

Ils commandèrent donc ces asticots aux grillons, les dégustèrent et finalement furent conquis. Liky précisa même que l’alimentation, c’est vraiment culturel. On prend des habitudes étonnantes, comme par exemple, consommer avec délice des escargots, alors qu’il ne viendrait à l’esprit de personne de manger des limaces… Et ce fut la fête !

Aujourd’hui, en 2024, non seulement ce type de restaurant est devenu d’une grande banalité, mais on trouve aussi ces produits dans les supermarchés et chez certains producteurs locaux sur les marchés.

D’ailleurs cela était annoncé depuis longtemps, comme par exemple sur un excellent blog, dès 2010 : http://www.michel-lerond.com/article-ils-ont-faim-57833506.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Lerond - dans Nouvelles
commenter cet article

commentaires