Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel Lerond
  • : Libre opinion sur les questions d'actualité en environnement et développement soutenable
  • Contact

Profil

  • Michel Lerond
  • Ecologue et essayiste. Dans notre pratique professionnelle, nous avons pu contribuer, notamment, à un meilleur accès à l’information sur l'environnement.

Recherche

Catégories

22 juillet 2014 2 22 /07 /juillet /2014 08:19

Pour mieux comprendre les paysages, il convient d'aller puiser dans le passé. On peut ainsi revoir, par exemple, l'histoire du paysage brayon pour redécouvrir les relations de l'homme avec la nature et son environnement. L'objet n'est ici que de donner les grandes caractéristiques, à partir de brèves lectures sur le Pays de Bray. En somme, c'est une invitation à une promenade littéraire, anecdotique, regardée à travers la haie...

 

L'occupation ancienne :

Bulletin municipal de Mauquenchy. 2002. 

«De nombreuses traces d'occupation humaine ancienne ont été décelées sur le site de l'hippodrome de Mauquenchy, depuis la préhistoire jusqu'à la période gallo-romaine. Parmi les couches géologiques, datées à -90 000 et -150 000 ans, on a confirmé la maîtrise de la taille du silex par l'homme de Néanderthal : bifaces, lames, pointes, racloirs, déchets de taille. Au total, ce sont plus de 500 outils de pierre qui ont été excavés de leur longue retraite

souterraine. »

 

Le paysage typique : 

Abbé de Lapparent. Le pays de Bray. 1879.

« Cette vallée, c'est le pays de Bray, ou la vallée de Bray, comme on l'appelle encore, par opposition avec les plateaux qui l'entourent. Au sortir des plaines monotones des environs de Buchy, le regard se repose avec un rare plaisir sur cette riante et fraîche contrée, au relief si varié, où le ton dominant de la verdure est nuancé, grâce à la multiplicité des plans de perspective, des teintes les plus harmonieusement fondues. »

 

L’étymologie :

Abbé J.E. Decorde. Dictionnaire du patois du Pays de Bray. 1852.

« Le mot Bray est ordinairement considéré comme emprunté à la langue celtique, et signifie de la boue. Mais, tout en reconnaissant que la nature du terrain de cette contrée se prête merveilleusement à cette étymologie, M. A. Le Prévost fait venir Brai de bracus, mot employé plusieurs fois dans la chronique de Fontenelle comme synonyme de vallée. »

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Lerond - dans Nouvelles
commenter cet article

commentaires

Obers 08/08/2014 21:38

Bray : vallée ou boue ? J' aime bien la langue celtique, puisque mon nom de célibataire (j' ai un peu de mal à dire jeune fille ) est d' origine celte .Mais en parcourant le Pays de Bray , j'ai
plus de préférence pour vallée !

Michel Lerond 09/08/2014 08:57



Merci Christiane de tes commentaires. Bien sûr, on préfère vallée à boue, mais le Pays de Bray est assez humide, notamment dans "les fonds" où l'eau stagne plus ou moins en permanence, d'où la
présence de boue. Ceci est resté d'autant plus en mémoire qu'autrefois le réseau routier (ou plutôt de chemins) était dans un état médiocre et que l'on marchait constamment... dans la boue.


Michel



Danielle 22/07/2014 08:30

Aurais-tu en réserve le même genre de travail à propos de la côte de nacre? J'aimerai bien "lire" mon coin d'un œil aussi ouvert que tu lis le tien....

Michel Lerond 23/07/2014 17:42



Merci Danielle. Eh bien non, je ne me suis penché que sur le Pays de Bray. Mais cet article peut être une invitation pour chacun à rechercher dans la littérature régionnaliste ce qui concerne son
pays. On est souvent étonné des témoignages que l'on découvre ainsi. Bonnes lectures.

Michel