Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel Lerond
  • : Libre opinion sur les questions d'actualité en environnement et développement soutenable
  • Contact

Profil

  • Michel Lerond
  • Ecologue et essayiste. Dans notre pratique professionnelle, nous avons pu contribuer, notamment, à un meilleur accès à l’information sur l'environnement.

Recherche

Catégories

6 mai 2013 1 06 /05 /mai /2013 17:54

            Dans les plus grandes affaires, surtout les plus complexes, il y a toujours la mouche du coche qui se mêle de tout, surtout quand il est trop tard. La Mouche du coche, c’est moi.

Ainsi « l’affaire Pétroplus » a-t-elle fait grand bruit pour tenter de sauver une entreprise et les 550 emplois qui allaient avec. La Mouche du coche a bien compris l’enjeu en termes d’emploi et d’économie locale, dans une agglomération déjà bien concernée. Mais la Mouche du coche n’a pas compris du tout cet engouement pour une entreprise à bout de course, polluante depuis des décennies, au point que les sols, l’air et l’eau en gardent des séquelles importantes. Et chacun y est allé de son couplet « sauvons l’emploi, sauvons Pétroplus » avec force banderolles sur les mairies. Même les écologistes ont soutenu le maintien de cette entreprise, au nom de la défense de l’emploi. Certes, la situation est dramatique pour les 448 salariés restant et tous les employés qui en dépendent. Mais quel sens donner à un travail qui a des conséquences graves pour l’environnement ?

La Mouche du coche se demande ce qu’ont fait les responsables politiques et économiques depuis près de 40 ans ? Créée en effet en 1929, cette raffinerie a près d’un siècle et dans les années 1970 déjà, la Shell envisageait la fermeture d’une de ses raffineries en France et celle de Petit-Couronne était la plus visée. Personne n’y a cru, le temps a passé, les exploitants aussi et finalement…

La Mouche du coche se pose des questions… un peu bêtes : pourquoi donc défendre une entreprise d’obsolescence, non programmée cette fois-ci, qui pollue en nuisant à la santé de milliers de personnes ? Mais pourquoi donc ne pas avoir envisagé sa reconversion ou, pour le moins, son amélioration ? Maintenant on va s’en occuper en payant quelques dizaines (voire des centaines) de millions d’euros pour dépolluer le site, « on » étant les contribuables… Mais ne désespérons pas, tout peut renaître : c’est bientôt la Renaissance ?

 

Après « Qu’est-ce qu’on attend ? » voici la publication d’une centaine d’autres chroniques écrites en 2010-2012 : « C’est bientôt la Renaissance ? Pour sortir de la crise écologique. » Editions l’Harmattan http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=catalogue&obj=result&ntable=0&andor=OR&artiste=michel%20lerond&motExact=0&orderby=titre&ordermode=ASC et dans toutes les bonnes librairies.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Lerond - dans Nouvelles
commenter cet article

commentaires

JM DUBOSC 06/05/2013 22:33

Certains commentateurs disent que c'est le diesel qui a tué Pétroplus, encore un bel exemple de schizophrénie de nos dirigeants, défenseurs à tout crin du diésel privilégié par les constructeurs
français tout en s'agitant autour de la fermeture d'une entreprise victime de ces choix...

Michel Lerond 08/05/2013 09:35



Merci Martine, Philippe, Robert et Jean-Michel de vos commentaires et réflexions qui vont toutes dans le même sens. C'est bientôt la Renaissance ?


Michel



robert Meyer 06/05/2013 22:04

Merci Michel de ce commentaire sur Pétroplus : c'est évident que depuis la vente par Shell, les jeux étaient faits ... ce qui est fatiguant, ce sont tous les effets de manche et les coups de menton
qui ne servent à rien ...

Philippe SAUVAJON 06/05/2013 18:40

A Rouen, l'arrêt de Petroplus signe la quasi disparition des émissions de dioxyde de souffre dans l'agglomération. L'« électrocardiogramme plat » de la raffinerie de Petit-Couronne - principal
producteur de ce gaz – va d'ailleurs contraindre Air Normand à faire évoluer ses dispositifs de surveillance.
Source : AirNormand

martine cartier 06/05/2013 18:24

Michel, vous mettez les mots exacts sur ce que je pense ! Sachez qu'au Val de la Haye où j'habite (en face de Pétroplus) il est incorrect de tenir ce genre de propos (voire insultant). On n'est pas
près de la faire.... cette transition énergétique ! bien cordialement, à vous .