Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel Lerond
  • : Libre opinion sur les questions d'actualité en environnement et développement soutenable
  • Contact

Profil

  • Michel Lerond
  • Ecologue et essayiste. Dans notre pratique professionnelle, nous avons pu contribuer, notamment, à un meilleur accès à l’information sur l'environnement.

Recherche

Catégories

1 juillet 2014 2 01 /07 /juillet /2014 09:12

Chacun connaît ce slogan « Fumer tue », d’un cynisme absolu puisque le tabac est vendu avec 80 % de taxes au « bénéfice » de l’Etat qui dépense largement plus en frais médicaux résultant du tabagisme… Dans le même esprit, peut être faudrait-il mettre à l’ordre du jour le slogan « Respirer tue » !...

L’approche de cette question est, bien sûr, très polémique entre chercheurs, lobbyistes et politiques qui défendent chacun leur vérité. Pourtant, c’est l’Organisation Mondiale de la Santé qui l’affirme, la pollution de l’air tue davantage que le tabac, rien que 3,7 millions de personnes sur la planète en 2012 ! L’OMS ajoute même, dans son communiqué de mars 2014, que la mauvaise qualité de l’air est désormais le principal risque environnemental pour la santé dans le monde, avec des chiffres qui ont quasiment doublé en une dizaine d’années.

Si l’Asie est de loin la zone la plus touchée, l’Europe est également concernée selon l’Agence Européenne de l’Environnement, avec notamment Luxembourg, Autriche, Allemagne, Belgique, Irlande et France qui sont les mauvais élèves, dépassant souvent les seuils d’oxyde d’azote (NOx) dont le transport routier est responsable à 40 %, selon l’EEA. C’est pourquoi, 200 villes européennes ont décidé de restreindre leur accès aux véhicules polluants en instituant des LEZ (Zones à faibles émissions) interdites aux véhicules les plus polluants, comme à Berlin (88 km2), Londres (1 600 km2), mais pas à Paris, la France n’ayant pas opté pour ce dispositif.

Mais consolons-nous… il y a bien pire que l’Europe ! Ainsi, à Sao Paulo, au Brésil, la mégapole de 11 millions d’habitants, 30 millions avec l’agglomération, voit son parc automobile augmenter de 500 véhicules par jour, 700 000 véhicules circulant en permanence, et tuant, accessoirement, 15 000 personnes en 2011… A Xingtai, la ville la plus polluée de Chine… on ne voit plus le ciel. Le niveau de particules fines PM 2,5 est souvent au-dessus de 300µg/m3 d’air, la norme OMS étant de 25. Quant à prendre des mesures drastiques, il n’en est pas question pour l’instant, cela porterait un coup à l’emploi local…

En France, on enregistre des progrès dans la mesure où les pollutions aiguës sont globalement moindres, mais elles ont été remplacées par une pollution chronique, ce qui n’est guère mieux. Quant à respecter les normes européennes, c’est au-dessus de nos forces, on préfère payer les sanctions financières à la Cour de justice de l’Union Européenne. Malgré ces aspects révoltants, ne désespérons pas, ici ou là les opinions publiques commencent à réagir, y compris là où l’on ne s’y attend pas : ainsi en Iran, un des pays où l’air est le plus vicié selon l’OMS, de plus en plus d’habitants participent à des manifestations contre la pollution de l’air !

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Lerond - dans Nouvelles
commenter cet article

commentaires

Danielle 03/07/2014 00:18

Oppressant tour du monde !