Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel Lerond
  • : Libre opinion sur les questions d'actualité en environnement et développement soutenable
  • Contact

Profil

  • Michel Lerond
  • Ecologue et essayiste. Dans notre pratique professionnelle, nous avons pu contribuer, notamment, à un meilleur accès à l’information sur l'environnement.

Recherche

Catégories

2 mars 2010 2 02 /03 /mars /2010 08:42

De Paris à la mer, les peintres impressionnistes ont trouvé l’inspiration sur les berges de la Seine. Libres et novateurs comme Monet, Manet, Renoir, Sisley, et tant d’autres, les impressionnistes ont su capter les variations de la lumière et rendre esthétique la réalité quotidienne de la Seine, qu’elle soit industrieuse ou bucolique.

Le festival Normandie Impressionniste(www.normandieimpressionniste.fr), évènement culturel majeur de l’été 2010 en France, rendra hommage aux peintres de la fin du XIXème siècle selon une large palette d’expressions. Ainsi, le 5 juin, date du lancement de la manifestation, les Normands sont invités à se rassembler en nombre sur les berges du fleuve pour constituer le plus grand tableau impressionniste vivant au monde ! Ce sera aussi, le dimanche 20 juin, des déjeuners sur l’herbe, et tout au long de l’été de la musique, du théâtre, de la photo, etc.

Ce festival doit être aussi l’occasion pour les riverains de retourner vers le fleuve, si longtemps délaissé, malmené, souillé… Depuis quelques années, des villes comme Rouen et ses voisines ont accompli beaucoup d’efforts pour recréer le lien distendu entre la ville et le fleuve. En amont, Epinay-sur-Seine, par exemple, a mis l’accent sur les aménagements de berges, à la fois pour améliorer la sécurité des riverains, lutter contre l’érosion et préserver la biodiversité. Le Département de la Seine-Maritime lui, a initié une étude d’aménagement et de gestion des berges de la Seine afin de préserver et restaurer les éléments naturels, en conciliation avec l’activité économique et le développement touristique. Le grand port maritime de Rouen n’est pas en reste avec diverses interventions de gestion de milieux humides ou de réaménagement écologique d’anciennes ballastières. Cerise sur le gâteau, les saumons atlantiques (Salmo salar) disparus de la Seine depuis un siècle, sont régulièrement observés depuis 2000 (260 spécimens observés en 2008). Sous l’égide de l’Etat le classement des boucles de la Seine aval se poursuit.

La Seine reprend des couleurs. Sans doute les efforts accomplis sont-ils encore insuffisants et tout le patrimoine que représente la vallée est encore loin d’être sauvé. Mais ne boudons pas notre plaisir, faisons en sorte que 2010 soit le festival de la Seine retrouvée, avec toutes ses couleurs !

 

Pour être informés dès parution des chroniques de ce blog, il suffit de se reporter dans la colonne de gauche, rubrique "newsletter" et d'y inscrire son adresse internet. Vous recevez alors un courriel d'Overblog vous demandant de confirmer. Vous êtes alors abonnés et recevez gratuitement (en principe chaque mardi) un courriel d'Overblog vous informant de la parution d'une nouvelle chronique.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Lerond - dans Société
commenter cet article

commentaires

Lucenet 31/03/2011 21:06


Dans la ligne de votre excellent commentaire, j'ai le plaisir de vous faire partdu lancement officiel ce 21 mars 2011 d'un nouvel ouvrage: "La Seine Impressionniste. Itineraire artistique et
touristique" qui est à notre connaissance le premier livre -guide sur l'ensemble de la vallee de la Seine... Editions PROJECTION www.lesitineraires.fr. 464 pages, 160 reproductions, 250
photographies


Michel Lerond 01/04/2011 09:17



Merci Lucenet de cette information qui se trouve ainsi relayée. bonne chance à votre ouvrage.


Michel



Danielle Lerond 02/03/2010 10:03


observé - sans féminin - pardon !


Danielle Lerond 02/03/2010 10:00


Connais-tu l'effet "100ème singe", observée scientifiquement? Cela montre qu'au-delà d'un certain seuil, le nombre d'actants modifiant une pratique comportementale pour une autre, meilleure,n'a
plus besoin d'être enseignée par ceux qui l'ont initiée au reste du groupe, car elle passe au niveau d'un savoir-faire appartenant à toute l'espèce, sans qu'il y ait besoin d'enseignement, et ce,
sur la surface entière du globe... Ce n'est pas magique. C'est un des phénomènes attachés à la conscience collective d'une espèce.... Alors pour en venir enfin à la Seine et à nos comportements
d'humains : il est où - et quand - le 100ème singe? !!


Michel Lerond 02/03/2010 11:24


Merci Danielle. Je ne connaissais pas cet effet "100ème singe"... Si cette théorie est vérifiée et si nous sommes optimistes, disons que l'on doit être vers le 50ème ou 60ème singe. Encore un
effort !
Michel