Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel Lerond
  • : Libre opinion sur les questions d'actualité en environnement et développement soutenable
  • Contact

Profil

  • Michel Lerond
  • Ecologue et essayiste. Dans notre pratique professionnelle, nous avons pu contribuer, notamment, à un meilleur accès à l’information sur l'environnement.

Recherche

Catégories

11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 09:34

 

Albertine est arrivée avec retard chez madame Bignon et s’en est excusée.

- Excusez-moi madame Bignon de ce léger retard, mais il y avait un attroupement devant la mairie. C’était la sortie d’un mariage. Deux hommes ! Et ils se sont embrassés sur la bouche ! Et goulûment avec ça !

- Mais Albertine, vous savez bien que le mariage peut être célébré aussi pour un couple d’hommes ou de femmes.

- Ben oui, mais je n’arrive pas à m’y faire à ce mariage contre nature.

- Comment contre nature ? L’homosexualité existe aussi dans la nature (http://www.michel-lerond.com/article-betes-de-sexe-114621331.html) et les humains qui sont concernés n’ont pas choisi, c’est leur nature tout simplement.

- Admettons madame Bignon, mais tout de même, se marier à la mairie, officiellement, devant tout le monde… Je n’arrive pas à m’y faire. Et pourquoi pas devant le curé, pendant qu’on y est ?

- Justement Albertine, le mariage civil, c’est une association entre deux personnes qui veulent vivre ensemble aux yeux de la société. Cet acte civil donne un statut social et économique à l’association. Le problème pour vous, comme beaucoup de personnes, c’est que vous confondez trois choses : les sentiments, deux personnes s’aiment ; le mariage civil, deux personnes s’unissent devant la société ; et le mariage religieux, deux personnes reçoivent le sacrement de leur communauté, ce qui ne regarde qu’eux.

- Ils avaient déjà le PACS, on pouvait en rester là.

- Oui Albertine, mais justement le pacte civil de solidarité est un contrat conclu entre deux personnes (de même sexe ou pas), pour organiser leur vie commune. C’est clair ; si ce n’est que l’on a substitué le PACS au mariage qui était déjà la même chose, sans le dire vraiment ; il suffisait de le rappeler ainsi que de modifier le vocabulaire. D’ailleurs l’Etat entretient la confusion puisqu’un prêtre, pasteur ou rabbin ne peut marier un couple que s’il est passé devant le maire au préalable. Bonjour la séparation des églises et de l’Etat !

- Je n’arrive pas à m’y faire madame Bignon.

- D’ailleurs vous savez que la France est en retard dans ce domaine. Il y a déjà 17 pays au monde qui reconnaissent le mariage ainsi, dont 9 en Europe.

- Admettons, mais en plus ils veulent adopter des enfants, ou même les faire faire ! C’est odieux. Les pauvres gosses n’auront pas un papa et une maman.

- C’est vrai Albertine que cela pose des questions, mais il faut peut être revoir aussi notre notion de la famille. Vous n’ignorez pas qu’en France, dans les couples hétérosexuels, une femme meurt tous les 3 jours sous les coups de son conjoint. 122 femmes en 2012 ! Et cela parfois, devant les enfants. Vous croyez que c’est mieux alors d’avoir un papa et une maman ?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Lerond - dans Nouvelles
commenter cet article

commentaires

Sophie Condé 16/06/2013 18:11

Merci Michel pour ce texte léger mais bien pensé; ça fait du bien par les temps qui courent!

Michel Lerond 17/06/2013 08:04



Merci à Robert, Rémi et Sophie pour cette approbation. On se sent moins seul.


Michel



lenormand 16/06/2013 15:52

Article courageux,lucide et réconfortant après toutes les âneries écrites et proférées même par les plus "évolués" ou instruits au cours du dernier printemps 2013 fort peu novateur.Je souscris dans
son intégralité à ces lignes.
Merci.

Robert Meyer 11/06/2013 21:12

Très bien ! pour ce qui est des adoptions, le problème est simple : il n'y a presque pas d'enfants à adopter, et à l'Etranger ce sont les gouvernements qui, maintenant, choisissent les couples.
Donc ça permettra uniquement des régularisations : que dans un couple homo (notamment de femmes)la mère non biologique ait des droits parentaux sur l'enfant ... c'est la moindre des choses.
Robert Meyer