Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel Lerond
  • : Libre opinion sur les questions d'actualité en environnement et développement soutenable
  • Contact

Profil

  • Michel Lerond
  • Ecologue et essayiste. Dans notre pratique professionnelle, nous avons pu contribuer, notamment, à un meilleur accès à l’information sur l'environnement.

Recherche

Catégories

8 juillet 2014 2 08 /07 /juillet /2014 08:16

Selon le rapport annuel des Nations Unies sur le bonheur, le Danemark conserve sa première place mondiale ! Il en est ainsi depuis plus de 30 ans et nous l’évoquions déjà en 2009 : Alors heureux ?ni Ce petit pays de 5,5 millions d’habitants nargue ainsi les « grands » pays comme le nôtre. Mais quel est donc le secret de ce bonheur, puisqu’enfin, n’est-ce pas là l’objectif prioritaire pour un état que d’apporter la joie de vivre à ses habitants.

Il y a bien des raisons à cet état d’esprit, mais certaines devraient nous inspirer, en observant le comportement des Danois comme on ferait une séance de relaxation. Une des raisons les plus importantes est que, bien que le Danemark soit le pays qui paie le plus d’impôts au monde (60 % d’impôts sur le revenu et TVA à 25 %), les Danois sont contents d’en payer autant. Ils sont fous ces Danois ? Mais non, ils sont contents de payer des impôts et de bénéficier en retour d’un système social généreux et équitable, d’autant plus qu’il existe en ce pays une belle égalité des chances. D’ailleurs l’école prépare les Danois en ce sens en leur enseignant l’estime de soi, ce qui peut expliquer le sens de l’autonomie chez les jeunes qui quittent la maison parentale entre 18 et 24 ans, aidés pour cela par une bourse de 760 € mensuels versée à chaque étudiant, sans condition de ressource.

Cela crée un climat de confiance entre les gens dans un pays qui a horreur de la corruption et où les gens se sentent en sécurité, sachant qu’ils seront pris en charge s’il leur arrive de grosses difficultés. Il en résulte une atmosphère détendue qui permet à des personnes de conditions bien différentes de se retrouver dans des clubs ou associations sans complexes. D’autant plus que les Danois disposent de beaucoup de temps libre, en travaillant en moyenne 33 heures hebdomadaires, ce qui permet de concilier emploi et prise en charge des enfants après l’école, par exemple, dans le contexte d’une égalité hommes-femmes. Et les 35 heures, alors ? Trop forts les Danois !

Il y a aussi une explication très importante à ce sentiment de bonheur. Les Danois, conscients d’habiter un petit pays d’influence restreinte, sont des gens modestes. Pas d’arrogance, pas de leçon à donner aux autres. Juste se contenter de ce que l’on a, et en profiter au mieux avec un souci de répartition ! L’argent n’est pas un objectif dans la vie. Le but n’est pas d’être riche, mais de se réaliser le mieux possible.

Mais rien n’étant parfait les Danois ont placé en tête aux élections européennes le Parti du peuple danois, le DF, parti d’extrême droite… Certains prétendent que ce serait par souci de préserver la souveraineté nationale et même que le DF serait devenu un parti « radical-démocrate alternatif »… Quelle confusion !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Lerond - dans Refaire le monde
commenter cet article

commentaires

Danielle 09/07/2014 22:35

En effet, nul n'est parfait, et les Danois vont peut-être regretter ce choix... Pour autant, sur quelles bases et comment comparer ce pays au nôtre? Tant de choses diffèrent depuis des siècles, à
commencer par l'histoire...des peuples, la taille des pays, la "maturité" politique des citoyens, bien au-delà du clivage de vocabulaire!
Mais il est permis de rêver, oui, en imaginant ce que pourrait être leur réalité reproduite chez nous...sans cependant oublier que chaque peuple construit son propre chemin, certes, en interaction
avec le reste du monde, mais de manière singulière.... Il en va des peuples comme des individus, je pense: tous pour un, un pour tous, qu'on le veuille ou non ! Alors oui, ce petit rappel qu'une
autre démocratie royaliste d'extrême droite existe de nos jours est ...une approche intéressante pour s'interroger sur la question initiale : c'est quoi, le bonheur?

Michel Lerond 10/07/2014 09:43



Merci Robert et Danielle. Bien sûr, il est difficile de comparer la France et le Danemark, et donc les Français et les Danois. Mais tout de même, il y a des différences de comportement
intéressantes à souligner. Je ne sais toujours pas définir le bonheur, mais je me demande parfois si les Français sont vraiment faits pour le bonheur...


Michel



Robert Meyer 08/07/2014 22:05

lettre très instructive ... bien sûr il y a le dernier paragraphe ... personne n'est parfait !
amitiés.

Robert Meyer