Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel Lerond
  • : Libre opinion sur les questions d'actualité en environnement et développement soutenable
  • Contact

Profil

  • Michel Lerond
  • Ecologue et essayiste. Dans notre pratique professionnelle, nous avons pu contribuer, notamment, à un meilleur accès à l’information sur l'environnement.

Recherche

Catégories

26 octobre 2010 2 26 /10 /octobre /2010 08:54

 

L’homme se distingue du reste du monde animal, en particulier, par le fait qu’il est conscient de sa mort. Très vite dans sa vie, il comprend qu’il est mortel et se pose des questions métaphysiques. La prise de conscience qu’il puisse y avoir une fin irrémédiable est génératrice d’angoisse. Cette angoisse peut être atténuée, voire supprimée, ou sublimée, si l’on transcende la brièveté de la vie terrestre par la croyance en une vie éternelle, donc au-delà de la mort. S’il existe une force supérieure, un grand architecte, une divinité, un Dieu qui créé et régit tout cela, la vie terrestre n’est plus qu’une étape dans un processus beaucoup plus complexe. L’angoisse est alors atténuée, ou annihilée, par la croyance en Dieu. A l’échelle individuelle, Dieu est calmant, c’est un anti-dépresseur.

L’homme est aussi un animal grégaire qui ne peut vivre seul indéfiniment. Le groupe auquel il appartient fonctionne comme tout groupe animal, avec des dominants et des dominés. La promesse d’une vie éternelle transforme la vie terrestre en un passage obligé, constitué de rites, de souffrances, de servitudes qu’il faut accepter et surmonter pour pouvoir « gagner » cet au-delà. La croyance devient alors religion, s’érige en dogme et ouvre la voie à une mise en servitude des fidèles par rapport à une caste dominante. A l’échelle collective, les religions sont un instrument de pouvoir, un instrument politique, au sens où elles permettent une gouvernance du peuple.

La science répond à la question du comment, mais ne peut répondre à la question du pourquoi. Paradoxalement, Dieu apporte de la rationalité au monde en justifiant le fait qu’il y ait quelque chose plutôt que rien. Les religions elles, apportent de la rationalité à la société en l’organisant et en évitant, ou limitant, les conflits les plus sauvages. Cela relève de la philosophie, c’est un choix individuel et collectif.

Chacun est libre de ses croyances, ce qui ne doit pas pour autant remettre en cause des faits avérés comme l’évolution des espèces, démontrée par les découvertes paléontologiques. Certes l’évolutionnisme reste perfectible, mais le créationnisme constitue, lui, un dogme affirmé sans fondement autre que la croyance en un concepteur d’ordre supérieur. On est proche alors du totalitarisme idéologique le plus détestable. Quoi qu’il en soit, les religions resteront un facteur parmi d’autres de l’évolution des sociétés humaines, en proposant des points de repère et des réponses aux interrogations existencielles.

Pour ma part, rationnel comme je suis, à la certitude des religions qui ne peut être démontrée, je préfère le charme des incertitudes de la nature.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Lerond - dans Société
commenter cet article

commentaires

COURBOIS HUBERT 29/11/2010 21:34


Bonsoir
vous avez bien appris votre leçon. Il n'y aura jamais de preuve de l'existence de DIEU au sens scientifique que vous évoquez et tant mieux !
Certaines expériences spirituelles n'en demeurent pas moins réelles. Sincères salutations


Michel Lerond 30/11/2010 07:52



Merci Hubert de votre commentaire. Bien entendu, il demeure un mystère sur la naissance du monde et chacun peut l'interpréter à sa manière avec ses convictions. Laissons à chacun sa liberté de
croire ou pas.


Michel



lenormand rémi 29/10/2010 22:31


Cher Michel,
Entièrement d'accord avec tout. Les religions quelles qu'elles soient sont facteur d'ignorance et de non-progrès.
Toutes ont engendré les pires excès- y compris chez les catholiques et les protestants - les dogmatismes les plus intolérants. Le sabre et le goupillon: toujours d'actualité,Hélas.L'intelligence et
la croyance stupide font souvent bon ménage car l'irrationnel conduit à tout, c'est entièrement incontrôlable.
Amitiés, bon courage à vous deux dans les épreuves et bon Dimanche. Rémi et Monique Lenormand.


Michel Lerond 03/11/2010 10:27



Merci Rémi. Eh oui, nous sommes bien d'accord... Laissons la liberté de croire ce qu'ils veulent à ceux qui le veulent, mais que ceux-là n'imposent pas leurs vues à quiconque.


Michel



Cyriaque 26/10/2010 12:04


"Tous ceux qui veulent faire triompher une vérité "avant son heure" risquent de finir hérétiques..."
Teilhard de Chardin (Genèse d'une pensée...)


Michel Lerond 26/10/2010 15:17



Merci Cyriaque. Voilà de quoi méditer. Quant à finir hérétique, rien de grave à cela.


Michel