Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel Lerond
  • : Libre opinion sur les questions d'actualité en environnement et développement soutenable
  • Contact

Profil

  • Michel Lerond
  • Ecologue et essayiste. Dans notre pratique professionnelle, nous avons pu contribuer, notamment, à un meilleur accès à l’information sur l'environnement.

Recherche

Catégories

17 juin 2014 2 17 /06 /juin /2014 08:21

Pour oublier un peu les déboires d’une récente élection dans le village, ils avaient décidé d’organiser une fête des voisins et amis. Ils étaient tous là, Serge et Nadine, Christiane, Jacques, Geneviève, Stéphane, Sylvie, Pascal, Agnès, Edmond, Liliane, Christian et bien d’autres encore. Nicole était là aussi, arrivée un peu tardivement et péniblement, mais présente et visiblement ravie de retrouver toutes ces personnes qu’elle n’avait pas revues depuis un bon moment pour certaines.

Comme le veut cette tradition de la fête des voisins, chacun avait apporté son repas et un peu plus pour les autres convives, les voisins justement. Et on trinquait, et on plaisantait, et on riait. Une bonne ambiance, d’autant plus que les organisateurs avaient choisi un endroit insolite : la stabulation d’une ferme, mais sans les vaches tout de même ! Dans cet endroit, on pouvait s’en donner à cœur joie, avec la musique à tue-tête et des rigolades à n’en plus finir.

Passé minuit, Nicole se hasarda à quelques pas de madison, avec un succès très limité… mais elle pouvait prétendre qu’elle avait dansé, depuis si longtemps… A ce moment tout de même, elle se sentit fatiguée et fit signe à son mari que c’était l’heure de rentrer à la maison. Elle se leva pour dire au revoir aux amis qu’elle connaissait le mieux. Il y eut alors des sourires, des bisous, des encouragements, des propositions de se revoir, de faire ensemble des activités, de continuer à redresser le bateau ! Ce fut comme une vague, une déferlante peut être même, d’amour. Un amour pudique, celui qui caractérise la grandeur d’âme des Humains quand ils se comportent vraiment en Humains.

Nicole repartit donc vers la maison avec son cancer qui ne la quittait pas depuis des années… Mieux que la chimiothérapie, mieux que la radiothérapie, mieux que l’hormonothérapie, cette soirée lui fit le plus grand bien et elle sentit dans sa tête comme une brise légère avant de s’endormir dans les nuages.

Il se trouve que ce jour-là, c’était aussi l’anniversaire de son mari. Il eut le plus beau cadeau !

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Lerond - dans Nouvelles
commenter cet article

commentaires

Obers 08/08/2014 21:23

Le bonheur, ce sont des moments fugaces comme celui- ci où se mêlent, Amitié ,partage , humour , oubli des ennuis diverses et variés , lieu insolite , mais bien aménagé , ambiance chaleureuse ,
petits verres levés et bonnes préparations sur le pouce ! Les photos de notre photographe préféré permettent de fixer des images inoubliables !!!

Danielle 17/06/2014 09:26

Oui, et d'ailleurs, dimanche dernier, c'est un peu ce qui s'est passé ici: une fête à la bonne franquette, une table de grands panneaux de bois sur tréteaux installée le long du terrain où petits
et grands, licenciés et profanes s'en sont donnés à cœur-joie toute la journée. Nous n'étions pas des voisins, mais des amateurs de roller-hockey, ou des parents, ou des passants.... et tous avons
apprécié cette chaleur humaine que si peu de choses, finalement, une "occasion festive", suffit à raviver, entre gens de tous bords et de tous âges.... Oui,et je t'assure que notre Nicole à nous en
a pris plein les mirettes, et plein le cœur, de cette humanité là! Comment ne pas rester optimiste sur l'avenir, avec des trucs comme ça?
Merci pour ce voyage en émotion, Michel!

Michel Lerond 18/06/2014 10:13



Merci Danielle. Tu vois bien que l'on va réussir à refaire le monde !


Michel