Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel Lerond
  • : Libre opinion sur les questions d'actualité en environnement et développement soutenable
  • Contact

Profil

  • Michel Lerond
  • Ecologue et essayiste. Dans notre pratique professionnelle, nous avons pu contribuer, notamment, à un meilleur accès à l’information sur l'environnement.

Recherche

Catégories

25 mars 2014 2 25 /03 /mars /2014 08:33

« L’envoyé spécial du Président de la République pour la protection de la planète » en appelle aux autorités religieuses devant l’inertie des dirigeants politiques. Celui-ci craint, en effet, que les négociations sur le climat devant se tenir à Paris en 2015, n’échouent. Voilà bien une information surprenante !…

Mais qui est donc cet envoyé spécial ? Nicolas Hulot, le président de la Fondation pour la Nature et l’Homme. Cet envoyé spécial a été nommé par François Hollande fin 2013 afin de mobiliser la communauté internationale sur la crise écologique et promouvoir les valeurs de la France en matière de protection de la planète, la mission étant bénévole. Cette mission prend un sens particulier dans la perspective de 2015, année où la France doit accueillir la 21ème Conférence des Parties de la Convention cadre des Nations Unies sur le Changement climatique.

De retour de la conférence de Varsovie sur le climat, un échec, Nicolas Hulot se rendait au Vatican fin 2013 où il a évoqué avec la Secrétairerie d’Etat du Saint-Siège les questions d’environnement, et notamment la perspective de la conférence sur le changement climatique.

En amont de cette rencontre, Nicolas Hulot avait déclaré à L'Osservatore Romano, que La crise climatique conditionne tous les enjeux de solidarité humaine auxquels l’Eglise est très attachée. Les Eglises, et l’Eglise catholique en particulier, peuvent nous aider à démontrer la dimension humaniste par excellence de cette cause. Je souhaite par mes rencontres appeler l’attention du Saint-Siège sur la nécessité urgente d’un acte symbolique qui porte ces écrits à la connaissance des chrétiens et des opinions publiques à travers le monde.

Nicolas Hulot ne croit plus aux responsables politiques et espère que les autorités religieuses pourront susciter un sursaut de conscience. Il convient que c’est une démarche, à la fois, d’espoir et de désespoir… en tenant, toutefois à s’adresser à toutes les religions, persuadé que les écologistes et les églises peuvent se rejoindre sur la dénonciation du consumérisme.

Il se trouvera bien une religion pour nous inventer un enfer écologique, qui peut-être, contribuera à ramener les brebis égarées vers une nature sacralisée !

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Lerond - dans Nouvelles
commenter cet article

commentaires

Laurent DUHAMEL 31/03/2014 18:37

Bonjour Monsieur LEROND,
Anciennement Directeur de la Maison Familiale Rurale de Forges les Eaux, je suis désormais "formateur de formateurs" au Centre National Pédagogique des Maisons Familiales Rurales, situé en région
Centre,prés d'Orléans.
Dans le présent article vous évoquez deux voies possibles pour considérer le changement au regard des grands enjeux de l'humanité (voies politique et religieuse). Investi dans une troisième voie,
celle de l'éducation, je finalise actuellement la préparation d'une semaine de formation intitulée "Développement Durable...Ecocitoyenneté...comment agir pour éduquer?"
Après avoir travaillé la question des enjeux, éclairé la notion de Développement durable, réfléchi autour de la posture éducative et exploré le champs des pratiques pédagogiques, je souhaite, pour
boucler la semaine, une prise de recul permettant de situer l'importance du rôle de l'école,de valoriser le travail des formateurs et ainsi de les motiver pour continuer d'entreprendre dans ce
domaine. Pour cela, je suis à la recherche d'un intervenant sensible aux questions éducatives et en capacité de donner des clés pour aborder la difficulté consistant à l'émancipation des publics
autour d'une vision réaliste des enjeux, susceptible de générer une dynamique citoyenne plutôt qu'une psychose ou un fatalisme.
Connaîtriez-vous, dans les réseaux qui vous entourent et avec lesquels vous collaborez une personne susceptible d'une telle intervention auprès d'un groupe d'une quinzaine de formateurs?
Je vous remercie de l'attention portée à ma sollicitation et vous adresse, ainsi qu'à Madame Lerond, mes cordiales salutations.
Laurent DUHAMEL
02.38.46.67.67
06.46.31.08.73

Robert Meyer 25/03/2014 13:26

Cette position de Nicolas Hulot m'avait échappée, je la trouve très ambiguë. Bien sûr qu'il peut y avoir des convergences d'objectif entre les religions et l'écologie, mais enfin les religions (au
moins celles du Livre) reposent sur le dogme, méprisent le plus souvent la logique ... est-ce une bonne voie pour l'écologie ? j'en doute.

Michel Lerond 27/03/2014 09:03



Merci Gilbert, Philippe et Robert de vos commentaires. Oui, effectivement, on a comme un doute, un gros doute...


Michel



Philippe SAUVAJON 25/03/2014 10:12

Sinon, il y a l'animisme...

Leclerc Gilbert 25/03/2014 09:39

Politiques et Religieux : même combat pour la destruction de l'humanité!
En ce qui me concerne, je trouve plus de sagesse et plus de perspectives pour l'Homme dans les idées de Pierre Rabhi que dans les élucubrations d'un showman. Elles, au moins, offrent les preuves
d'une efficacité raisonnable.