Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel Lerond
  • : Libre opinion sur les questions d'actualité en environnement et développement soutenable
  • Contact

Profil

  • Michel Lerond
  • Ecologue et essayiste. Dans notre pratique professionnelle, nous avons pu contribuer, notamment, à un meilleur accès à l’information sur l'environnement.

Recherche

Catégories

12 janvier 2016 2 12 /01 /janvier /2016 07:17

     Jean-Marie Pelt, une grande figure de l’écologie, nous a quittés le 23 décembre 2015. Biologiste et pharmacien agrégé, botaniste-écologue, professeur honoraire des universités et surtout « passeur de messages », Jean-Marie Pelt a mené une vie bien remplie que ce soit en termes de recherche scientifique, en politique à la mairie de Metz, dans les médias en multipliant rencontres et conférences ou encore en humaniste.

     Entre autres, il a fondé l’Institut européen d’Ecologie à Metz en 1971, fut premier adjoint de Jean-Marie Rausch à la mairie de Metz de 1971 à 1983,  mettant ainsi en pratique l’écologie urbaine.

     Né en 1933, Jean-Marie Pelt a effectué des études brillantes, a mené de nombreuses missions scientifiques par le monde, en relation notamment avec les pharmacopées traditionnelles. Dès 1977, il exprime sa vision du futur et sa sagesse en proclamant dans son ouvrage, L’Homme re-naturé : « Il paraît chaque jour plus évident que la croissance économique ne se poursuit qu’au prix d’une décroissance écologique, tout comme une tumeur cancéreuse ne s’alimente qu’au détriment de l’organisme qu’elle épuise : dans les deux cas, le bilan final est désastreux. »

     Bien sûr il fut très honoré par de multiples distinctions dont des prix de l’Académie française ou de l’Académie des sciences morales et politiques, entre autres, pour son œuvre consacrée à la défense de l’environnement. Il a publié de multiples ouvrages et participé à de très nombreuses émissions de radio (dont la célèbre CO2 mon amour sur France Inter) ou télévision, ce qui l’a fait connaître du grand public.

     Pour notre part nous avons eu le plaisir et l’honneur de faire venir Jean-Marie Pelt à Rouen en 1987, dans le cadre du forum « L'environnement : un enjeu européen pour la Haute Normandie », que nous organisions entre l’Observatoire régional de l’environnement et le journal Paris-Normandie, en compagnie de Philippe Saint-Marc, une autre notoriété de l’environnement. Nous avons eu aussi le privilège d’intervenir sur « les lichens bioindicateurs de pollution de l’air » dans le cadre du DEA de toxicologie pour l’Université de Metz de 1982 à 1987. Jean-Marie Pelt venait m’accueillir à la gare et nous déjeunions ensemble afin d’échanger sur une multitude de sujets. Quel grand Monsieur que Jean-Marie Pelt.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Lerond
commenter cet article

commentaires

lenormand 14/01/2016 12:58

Oui, un très grand monsieur qui a fait avancer les choses en matière d'environnement.Sa phrase énoncée dans "l'homme re- naturé" était prémonitoire de la situation actuelle de dégradation accélérée de nos milieux de vies, une véritable leçon de philosophie.Ses livres n'étaient que pur bonheur et le restent en totalité.