Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel Lerond
  • : Libre opinion sur les questions d'actualité en environnement et développement soutenable
  • Contact

Profil

  • Michel Lerond
  • Ecologue et essayiste. Dans notre pratique professionnelle, nous avons pu contribuer, notamment, à un meilleur accès à l’information sur l'environnement.

Recherche

Catégories

4 mars 2008 2 04 /03 /mars /2008 08:17

        Tout le monde en parle, comme d’une évidence, comme si ce principe guidait l’action de chacun. Les conseillers municipaux et généraux qui seront élus dans quelques jours ne se sont d’ailleurs pas privés de le rappeler dans leur campagne électorale. Mais si on demandait à chacun d’exprimer en quelques mots ce que signifie véritablement le développement soutenable, il y aurait quelques bafouillages…
        Il est vrai que si le concept est assez simple, sa mise en œuvre l’est moins. Ceci d’autant plus que chaque acteur de la vie publique, chaque lobbie, chaque militant a sa propre définition, en fonction bien souvent de ce qui l’arrange ou de ce qu’il est certain de pouvoir faire. On se trouve, de ce fait, bien souvent devant une difficulté sémantique et pédagogique. 
        Pour surmonter cette difficulté d’explication, notamment devant un public peu averti, on peut recourir à une sorte de parabole, celle du tabouret.
        Le développement soutenable, c'est comme un tabouret à trois pieds : le premier, c'est l'économie, la richesse matérielle ; le second, c'est le social, l'emploi et les relations entre les gens ; le troisième, c'est l'environnement, la lutte contre les pollutions, la sauvegarde des milieux naturels.
        Si les trois pieds du tabouret sont un peu inégaux, ce n'est pas très grave, on peut quand même s'asseoir assez confortablement. Mais s'il y a un pied, ou deux, qui sont vraiment plus courts, alors là, on risque bien de s'affaler. C'est tout simplement cela le développement soutenable, un équilibre subtile entre l'économie, le social et l'environnement pour que notre société puisse rester stable. On peut même renforcer le tabouret par un barreau intermédiaire que l’on appelle la gouvernance, ou la concertation, ce qui consiste à s'inquiéter de l'avis des gens avant de prendre une décision qui les concerne. Et ainsi le tabouret est encore plus stable.
       Pour mener des actions de développement soutenable, vous devez vous assurer que vous êtes bien assis sur votre tabouret à trois pieds (économie, social et environnement), renforcé par le barreau transversal de la gouvernance. Si votre situation est instable, c’est qu’il y a lieu de modifier le tabouret…

Voir aussi ma chronique « Durable ou soutenable ? » du 26 décembre 2007.

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Lerond - dans Société
commenter cet article

commentaires

Michel Lerond 14/03/2008 14:28

Merci Swingphil. Effectivement, au-delà du tabouret à trois pieds du développement soutenable, celui qui n'en a qu'un seul doit être le tabouret de la sagesse ! Tenir sur un seul pied, voilà bien le plus difficile à réussir.
Michel

Swingphil 13/03/2008 20:56

Très jolie parabole. Mais pour traire la vache, on utilise un tabouret à un seul pied. Serait-ce le pied de la sagesse ?

Michel Lerond 05/03/2008 09:08

Merci Claire. Merci Cyriaque. Bonne chance pour vos actions pédagogiques.
Michel

Cyriaque 04/03/2008 20:37

Enfin ! voici l'explication pédagogique que j'attendais et qui permettra à l'animateur nature que je suis, de mieux définir, de mieux faire comprendre auprès des jeunes et des moins jeunes: le concept du développement soutenable
Merci Michel, continu !

claire chapelle 04/03/2008 09:02

Bravo! ça nous change des 3 éternelles "patates", et c'est très parlant!!!