Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel Lerond
  • : Libre opinion sur les questions d'actualité en environnement et développement soutenable
  • Contact

Profil

  • Michel Lerond
  • Ecologue et essayiste. Dans notre pratique professionnelle, nous avons pu contribuer, notamment, à un meilleur accès à l’information sur l'environnement.

Recherche

Catégories

7 janvier 2014 2 07 /01 /janvier /2014 09:19

Ainsi, on tourne la page de 2013. Pas un très bon cru semble-t-il. Il faut dire tout de même que nous avons eu dans l’actualité de l’année passée nombre de faits de haute saveur. Le surréalisme est toujours d’époque et la nôtre n’en manque pas. Chez nous, parmi les faits les plus croustillants, il y eut l’épisode des bonnets rouges. Une manifestation avait rassemblé 20 000 personnes dans les rues de Quimper, CONTRE l’écotaxe et POUR l’emploi en Bretagne. Bon d’accord, les bonnets, emblême de la défense du made in Bretagne, étaient fabriqués en Ecosse, mais c’est tout de même la Bretagne, enfin la Grande… Malgré tout, cela faisait un peu franchouillard, « béret et baguette sous le bras », ou carrément un peu benêt ! Donner des leçons de patriotisme n’est pas toujours facile…

Mais ce symbole de la révolution antifiscale bretonne du XVIIème siècle, les bonnets rouges, ne manquait pas de saveur non plus quant à la lutte contre l’écotaxe. Alors que la décision avait été prise dans le cadre du Grenelle de l’environnement en 2008, dans un consensus politique sur la fiscalité écologique, les violences qui ont accompagné les manifestations ont entraîné le saccage de certains portiques à écotaxe, très onéreux, aux frais des contribuables… dont les manifestants.

Pendant ce temps, les émissions de CO2 ont atteint un niveau record sur la planète en 2013 (+ 2,1 % par rapport à 2012) et les modifications climatiques prennent de plus en plus d’acuité avec sécheresses, ouragans et submersions marines. C’est ainsi que lors de la Conférence de l’ONU à Varsovie en novembre 2013, la Banque mondiale a rappelé que depuis 30 ans, les catastrophes naturelles ont fait 2,5 millions de morts sur la planète (dont les trois quarts lors d’évènements extrêmes)  et généré près de 3 000 milliards d’euros de dommages. Ces dernières années, le coût des dommages a été multiplié par 4 ! En conséquence, bien sûr il a été décidé… d’attendre l’année prochaine pour prendre des décisions. Si ce n’est en France, où sous la pression des contestataires, il a été décidé de surseoir à la mise en application de l’écotaxe…

Faut-il le répéter encore ? :

  http://www.michel-lerond.com/article-35814501.html

  http://www.michel-lerond.com/article-ca-va-taxer-un-max-86748265.html 

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Lerond - dans Nouvelles
commenter cet article

commentaires

lenormand 08/01/2014 09:32

Les bonnets rouges sont bien pires que des benêts. Ils ne sont que des bretons en particulier mais ne sauraient représenter les bretons en général fort heureusement. Notre société soi-disant
évoluée manque de plusieurs éléments importants pour mener à bien un avenir durable : la logique, le bon sens, l’intelligence. Il y a encore du pain sur la planche pour 2014 !

Michel Lerond 09/01/2014 08:41



Merci Claude et Rémi. Effectivement il y a encore du boulot ! Quant au mouvement associatif, sans doute a-t-il du souci à se faire. mais n'oublions jamais que si les associations de défense de
l'environnement ont pris tant d'importance (tout de même) dans la société, c'est d'abord pour combler les lacunes des politiques... Et là aussi, il y a encore du boulot ! C'est en fait toute une
culture qu'il faut faire évoluer. Nous nous y appliquons les uns et les autres, avec un succès... modéré.


Michel



claude Barbay 07/01/2014 15:09

Michel
je partage ta consternation et mes voeux seraient que les humains ne raisonnent plus comme leurs soeurs "lentilles d'eau"...
Peine perdue bien entendu les cycles doivent aller à leur terme et la raison n'a rien à voir là dedans...
Parmi les curiosités de 2013 peut être pourrais tu regarder comment tout ce qui relève de l'écologie associative, regroupé au PRS s'est trouvé "séismer"... avec comme perspective : un retour au
néant qui avait précédé nos efforts dont les tiens pour disposer d'une agence, d'un regroupement actif des associations PNE ...
A qui profite le crime, mon cher Watson ?
Comme la fève, cherchons dans la galette !
à +
CB