Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel Lerond
  • : Libre opinion sur les questions d'actualité en environnement et développement soutenable
  • Contact

Profil

  • Michel Lerond
  • Ecologue et essayiste. Dans notre pratique professionnelle, nous avons pu contribuer, notamment, à un meilleur accès à l’information sur l'environnement.

Recherche

Catégories

23 décembre 2013 1 23 /12 /décembre /2013 16:09

Vive le progrès !

 

L’économie, c’est l’administration de la maison ; l’écologie, c’est l’étude des êtres vivants dans leur milieu, y compris les Hommes. Il serait donc logique que l’on se préoccupe d’abord d’écologie, puis en fonction de l’état des lieux, que l’on « administre la maison ». Il est simple de comprendre que le développement soutenable a comme objectif essentiel le social, l’Humain, la condition première en étant l’environnement et l’économie étant seulement un moyen d’y parvenir.

Le progrès, c’est donc envisager une autre finalité de l’emploi, non plus la compétitivité ou le profit, mais le bien être que cela apporte et la satisfaction que procure le travail, avec une meilleure répartition : travailler moins pour travailler plus nombreux. Ce nouveau mode de fonctionnement de notre économie mêle secteurs publics et privés, mais l’Etat doit rester maître du jeu. Pour préparer une société future qui sera obligatoirement frugale en énergie, il nous faudra réapprendre le temps libre pour la vie personnelle, le temps long pour les transports, le temps apaisé pour le travail.

Notre société fonctionne de façon verticale, les décisions viennent d’en haut… et le « marché » définit ce que doivent être les comportements des consommateurs pour pérenniser le système… Mais le vertical ne fonctionne plus et doit laisser place progressivement à une approche plus horizontale, associant davantage les citoyens en relation avec des élus qui ont mission de prendre des décisions répondant à l’intérêt collectif. On pourrait appeler ce système une démocratisation intense, dans un contexte ouvert qui dépasse le cadre national pour aborder un monde nouveau en émergence. L’avenir est plus ouvert qu’il n’y paraît, tout est à ré-inventer et donc le meilleur est possible. La société va évoluer pour privilégier l’usage sur la propriété. L’entreprise, base de notre système économique, devra changer de nature en s’orientant vers la notion de service et d’épanouissement Humain, plutôt que vers le consumérisme.

Avec les moyens modernes de communication l’information circule rapidement, et dès lors il n’y a plus de « vérité officielle » mais matière à discussion et remise en cause sur des problématiques qui sont rarement simples. Pour qu’un message aussi simple et primordial puisse trouver écho auprès du grand public, il ne faut jamais oublier que nous les Hommes, appartenons à la nature et avons besoin de la nature. Plus que jamais il faut passer d’une société des connaissances spécialisées à une société de LA connaissance, celle qui permet de transcender les spécialités. C’est d’une nouvelle culture dont il s’agit, peut être d’une nouvelle civilisation. Ce ne sera pas simple, mais vive le progrès !

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Lerond - dans Nouvelles
commenter cet article

commentaires

michèle pasquis 27/12/2013 17:22

Heureusement que vous mettez ce message d'espoir, de compréhension et de partage pour mettre en avant les réelles causes de "la crise". merci et bonne année 2014

Thierry Rigaux 24/12/2013 11:04

Bonjour à tous,

Moi aussi, j'aime beaucoup la dernière chronique de Michel et ce n'est pas la première fois que j'aie plaisir à lire la "journal" de Michel.
Je partage la vision que nous propose Michel. Et il faut cultiver l'espoir que notre monde puisse évoluer. Il y a énormément de résistances à la nécessaire évolution (ou révolution) de notre mode
de vie. Certaines pensées archaïques sont solidement ancrées. Le manque de discernement dans le diagnostic de la situation est fréquent et la résistance naturelle aux changements que nous
partageons tous ou presque ne nous aide pas à aller vers un monde différent, nouveau, incertain. Pour autant le monde que que nous connaissons avec ses mécanismes est une impasse. Il faut donc en
réinventer un nouveau. Certains s'y emploient de différentes façons. A travers des modes de production et d'organisation de la commercialisation encore marginaux (agri bio, AMAP ...). D'autres en
rappelant simplement qu'un monde est possible. En étant les gardiens du feu afin que l'étincelle de l'espoir ne s'éteigne pas. Merci à toi Michel !
Bonnes fêtes de fin d'année à tous. Essayons de partager.
Amitiés
Thierry

Dan 24/12/2013 10:19

J'aime la trame de ta conception du monde, Michel! A quelques détails près, notre amour pour celui-ci et les êtres qui le composent est de même "Nature" !
Je te souhaite à toi et aux tiens de belles réjouissances cette semaine à venir.... et pour 2014, à tous tes lecteurs, d'autres de tes articles aussi instructifs et revigorants que ceux de cette
année passée!
Merci et à l'année prochaine!