Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel Lerond
  • : Libre opinion sur les questions d'actualité en environnement et développement soutenable
  • Contact

Profil

  • Michel Lerond
  • Ecologue et essayiste. Dans notre pratique professionnelle, nous avons pu contribuer, notamment, à un meilleur accès à l’information sur l'environnement.

Recherche

Catégories

18 octobre 2016 2 18 /10 /octobre /2016 07:57

     Pour conclure sur l’ouvrage L’Homme renaturé, le grand pédagogue que fut Jean-Marie Pelt, tant à l’Université de Metz que dans ses conférences et ses émissions radio, n’a pas oublié le rôle de l’école :

Il est urgent de développer dans la mentalité collective une vision synthétique, évolutionniste et dynamique de l’univers. Cette tâche fondamentale de la pédagogie moderne contribuera à créer entre les hommes ce langage minimal commun, en deçà duquel il n’y a plus de valeurs partagées ni de compréhension possible : donc plus de civilisation. A notre époque, le défi est de taille, car tous les futurs sont possibles, de l’effondrement des sociétés industrielles à la conflagration nucléaire, et de la montée des totalitarismes aux décadences dans l’anarchie. Il n’est même pas impossible que nous parvenions à instituer la société planétaire, équilibrée, conviviale, humaine.    

L’inquiétude sur l’avenir est pourtant bien là :    

La « victoire » de l’homme sur la nature fait surgir une nouvelle menace pour l’espèce : la montée de la compétition intraspécifique, c’est-à-dire entre les hommes.    

Mais aussi l’espoir d’une évolution :    

Comme les plantes et les animaux de la forêt cohabitent, bien que « d’origine » et de « cultures » différentes, acceptons enfin comme normale et légitime la coexistence de l’intégriste et du progressiste, du libéral et du socialiste, du réactionnaire et du gauchiste, du juif et du musulman, du catholique et du protestant.    

Certes, il y a encore du boulot, mais voilà au moins une voie à suivre. Pelt visionnaire et peut être aussi citoyen du monde :     

Cependant, au moment où la crise de notre civilisation est planétaire, où le Club de Rome alerte l’opinion internationale sur les dramatiques conséquences à terme d’un déséquilibre économique, écologique et démographique accru, la construction européenne ne saurait être qu’une étape sur le chemin de la planétarisation nécessaire des projets et des décisions. La concertation à l’échelle mondiale pour la gestion des ressources naturelles, l’exploitation des matières premières et la sauvegarde de l’environnement devient un impératif auquel on ne pourra plus longtemps se soustraire.    

Et enfin, pour conclure :    

A l’aube du troisième millénaire, l’humanité est enfin sommée de prendre sa destinée en charge.    

Que Jean-Marie Pelt soit entendu ! Il nous faut relire, et faire lire ou relire ces grands précurseurs comme Jean Rostand ou Jean-Marie Pelt.    

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Lerond
commenter cet article

commentaires

lucile 18/10/2016 14:31

Merci pour nous avoir fait relire ces 2 grands humanistes : J.M Pelt et J.Rostand
Aujourd'hui dans "Le Monde" un article sur les perturbateurs endocriniens qui nous empoisonnent!!
Le chemin est encore bien long ............