Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Michel Lerond
  • : Libre opinion sur les questions d'actualité en environnement et développement soutenable
  • Contact

Profil

  • Michel Lerond
  • Ecologue et essayiste. Dans notre pratique professionnelle, nous avons pu contribuer, notamment, à un meilleur accès à l’information sur l'environnement.

Recherche

Catégories

25 novembre 2014 2 25 /11 /novembre /2014 08:48

Le 12 novembre 2014 restera une date historique. Ce jour-là, en effet, la sonde spatiale Rosetta a largué son module laboratoire/robot, Philae, au-dessus de la comète Tchouri, à environ 500 millions de kilomètres de la Terre !

Cette expérience hors du commun a commencé en 1993 avec l’approbation de la mission par l’Agence spatiale européenne. La sonde Rosetta a été lancée depuis Kourou en 2004 vers la comète 67P/Tchourioumov-Guérassimenko, dite plus simplement Tchouri, découverte en 1969. Cette comète est une sorte de boule de glace, un des plus anciens fossiles de ce qu’a été le système solaire. La mission d’archéologie spatiale de Rosetta a pour objet d’améliorer la connaissance sur l’évolution du système solaire depuis sa naissance il y a 4,5 milliards d’années, voire sur l’apparition de l’eau et de la vie, puisqu’il semble que certaines molécules complexes présentes à la surface de la comète pourraient être des « briques élémentaires » nécessaires à l’apparition de la vie. Cette approche se fait à partir de photos, sondages et analyses. C’est une première dans l’histoire spatiale, ce qui mérite d’être salué comme une prouesse technique, une réussite européenne et bien plus encore, une réussite de l’humanité toute entière, à la recherche de ses origines, réunissant pour cela toute l’intelligence nécessaire et le savoir-faire de toute la planète pour améliorer la connaissance au service de tous. C’est lors d’une journée comme celle-ci que l’on se dit que l’Homme a quelque chose de plus que les autres êtres vivants.

Le même jour cependant, à 500 millions de kilomètres de Tchouri, sur un astre de toute petite taille du système solaire, en un lieu bien précis, on assistait à des gesticulations d’êtres vivants assez primitifs, des sortes de cafards, insectes vivants en petits groupes, dans des endroits plus ou moins insalubres et ignorant le concept de hiérarchie, si ce n’est pour se placer au sommet, mais restant très autonomes et très résistants. Cet astre était précisément le même que celui d’où avait été lancée Rosetta, d’où un contraste… sidéral ! Ces gesticulations, avec fort retentissement médiatique, portaient sur la question de savoir, dans l’affaire Fillon-Jouyet, qui avait cafardé le plus pour, selon les cas, défendre ou attaquer un moucheron qui lui, aurait confondu sa personne et la nation entière, souhaitant revenir au sommet après en avoir été exclu… L’affaire atteignait ce jour-là son paroxysme en s’étalant à l’Assemblée nationale.

Grandeur et petitesse des hommes !

Partager cet article

Repost 0
Published by Michel Lerond - dans Nouvelles
commenter cet article

commentaires

Robert Meyer 25/11/2014 20:43

Voilà une excellente synthèse ! félicitations et merci
amitiés

Robert Meyer

Augé Stéphan 25/11/2014 10:58

Les humanoïdes se sont accaparés les ressources de la terre avec souvent des arguments religieux. Actuellement il y a des hommes qui s'intéressent au savoir et au devenir de notre planète et
d'autres qui s'intéressent surtout au pouvoir et à leur propre devenir. Il y a naturellement et heureusement de la diversité dans les comportements mais elle est parfois très exaspérante.